Hà Giang (VNA) - La forêt occupe une place prépondérante dans l'existence des Pu Peo dans la province de Hà Giang (Nord), aussi bien sur le plan matériel que sur le plan spirituel. Aussi organisent-ils au début du Nouvel An lunaire une fête en l’honneur du génie de la forêt.

Barrer le bambou pour enfermer un poulet, une procédure avant la cérémonie cultuelle.. Photo: CVN

Avec environ un millier d’âmes, Pu Péo est l'une des 54 ethnies du Vietnam qui compte le plus faible nombre de représentants. Ils vivent essentiellement dans les communes de Phô Là (district de Dông Van), Sung Tráng et Phú Lung (district d’Yên Minh).

La fête du culte du "génie de la forêt" existe depuis longtemps. Selon les locaux, ce génie leur apporterait bonheur et prospérité. Tous leurs biens proviennent de la forêt. Aussi ne faut-il pas couper des arbres, dévaster les forêts, ni brûler les champs.

Cette fête a lieu dans une forêt protégée par les locaux depuis des générations. Elle a non seulement une grande importance spirituelle, mais souligne aussi le lien étroit entretenu par cette communauté avec la nature.  

La cérémonie cultuelle commence. Photo: CVN

La fête du culte du "génie de la forêt" des Pu Péo a été reconnue patrimoine culturel immatériel national fin 2012 par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Les Pu Peo ont été les premiers à défricher la région montagneuse de Hà Giang. Ils habitent principalement les districts de Dông Van, Yên Minh et Bac Me et cultivent essentiellement le riz sur brûlis et en terrasses. Certains vivent aussi grâce à l’élevage ou exercent la menuiserie, deux métiers qui ont le vente en poupe à Hà Giang.

Leurs maisons, dont l’architecture traditionnelle en terre battue recouverte de chaume ou de paille a été conservée, sont adossées à la montagne, et donnent au sud ou au sud-est. Elles possèdent généralement un petit carré de jardin. Les Pu Peo ont préservé leurs identités culturelles et conservé leur mode de vie modeste,  ils organisent des festivités traditionnelles et  honorent le culte des génies.

Polythéïstes, les Pu Peo rendent hommage à plusieurs génies, généralement  pour obtenir une bonne récolte mais c’est le génie de la forêt qui est le plus respecté car la fête qui est organisée en son honneur est la plus grande. – VNA