Une usine dans la province de Vinh Phuc. Photo: VNA

Une délégation de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Japon (JCCI) s’est rendue mercredi 28 octobre dans la province de Vinh Phuc afin d’examiner l’environnement d’investissement et des infrastructures de certaines zones industrielles (ZI) de cette localité du Nord.

A la tête de cette délégation, le président du Comité de coopération économique Japon-Mékong, relevant de la JCCI, Yoichi Kobayashi, a annoncé que sa délégation comprenait pour l’essentiel des entreprises japonaises en activité dans l’industrie auxiliaire.

Appréciant la position géographique et les infrastructures de Vinh Phuc, il a espéré que beaucoup d’investisseurs japonais viendraient investir dans cette localité après cette visite.

D’après Yoichi Kobayashi, la JCCI comprend 514 succursales dans l’ensemble du Japon avec 1,3 million de membres, dont 99,7 % sont des PME, qui constituent un tiers des PME du pays.

Fondée en 2013, avec près de 200 membres, le Comité de coopération économique Japon-Mékong a pour objectif de promouvoir les activités de coopération dans l’économie, l’investissement et le commerce entre le Japon et les pays de l’ASEAN dans la sub-région du Mékong, a-t-il dit.

Le président du Comité populaire provincial de Vinh Phuc, Nguyen Van Tri, a indiqué que sa province compte devenir un centre de fabrication d’automobiles  et de motos. Vinh Phuc crée les meilleures conditions aux investisseurs, notamment ceux du Japon, a-t-il affirmé.

La province compte 26 entreprises japonaises totalisant un capital enregistré de 800 millions de dollars.

Récemment, Vinh Phuc a délivré au groupe japonais Sumitomo la licence d’investissement au projet d’infrastructures de la ZI Thang Long Vinh Phuc. Couvrant plus de 213 ha dans le district de Binh Xuyen, le projet, de 1,5 milliard de dollars, devrait permettre d’attirer 79 petits projets japonais et de créer 25.000 emplois. –VNA