Photo: Internet

Hanoi (VNA) - Selon le Département général des Douanes, le pays a exporté en mars 666.000 tonnes de pétrole brut en Chine pour 203 millions de dollars.

Depuis janvier, 1,2 million de tonnes ont été expédiées en Chine pour 323 millions de dollars, ce qui représente une spectaculaire croissance en variation annuelle de 253 % en volume et de 130,5% en montant. Avec ce résultat, la Chine est devenue le premier importateur de pétrole vietnamien.

A la fin de ce 1er trimestre, les exportations nationales s’élevaient à 1,82 million de tonnes pour 498 millions de dollars, soit un recul de 17,4 % en volume et de 47,2 % en montant. 

Toujours selon ce département, le pays a importé 2,8 millions de tonnes d’essence et de pétrole notamment 1,39 million de tonnes pour 30,4 % de Singapour. La Malaisie, la Thaïlande, la République de Corée ont aussi été de grands fournisseurs. 

Le volume d’essence et de pétrole des 4 marchés précités représentait 83 % des importations nationales de carburants. Ce sont ​également des marchés sur lesquels on observe une forte baisse des taxes douanières sur l’essence et le pétrole. Autrement dit, lorsqu’elles importent de ces 4 marchés, les entreprises vietnamiennes bénéficient d’une forte baisse de taxation dans le cadre des accords commerciaux en vigueur. 

Selon le Département général des Douanes, s’agissant de la fourniture de ces produits au Vietnam, il n’y a actuellement que seuls 7 exportateurs que sont Singapour, la Malaisie, la Thaïlande, la République de Corée, la Chine, Taïwan (Chine) et la Russie. -CPV/VNA