Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Hai Binh. Photo : VNA

 

Hanoi (VNA) – « Le Vietnam possède suffisamment de bases juridiques et de preuves historiques pour ​affirmer ​son incontestable souveraineté ​sur les deux archipels de Hoang Sa et Truong Sa », a déclaré le 28 janvier le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Le Hai Binh.

Le 28 janvier, le dirigeant de Taïwan (Chine) Ma Ying-jeou est allé sur l’île de Ba Binh qui fait partie de l’archipel vietnamien de Truong Sa (Spratly).

Le fait que le dirigeant taïwanais, en dépit des inquiétudes du Vietnam et de la communauté internationale, soit allé sur l’île de Ba Binh, ​est une grave atteinte à la souveraineté du Vietnam, et va à l’encontre des récentes ​déclarations de Taïwan de contribuer au maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale, a souligné le diplomate.

« Nous protestons fermement contre cet acte et demandons à Taïwan de mettre fin immédiatement aux actes portant atteinte à sa souveraineté », a souligné Le Hai Binh.

« Le Vietnam demande à Taïwan d’éviter la reproduction de tous actes semblables qui aggravent les tensions et compliexifient la situation en Mer Orientale », a-t-il encore souligné. - VNA