En 2015, l’exportation du secteur de l’IDE a enregistré une forte croissance de 18,3 % en glissement annuel. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - "Alors que l’économie mondiale se trouve dans un cycle de faible croissance, l’économie vietnamienne a, elle, obtenu des résultats remarquables. Les objectifs fixés en début d’année ont été atteints".

C’est ce qu’a déclaré Vuong Dinh Hue, membre du Comité central (CC) et chef de la Commission de l’Economie du CC du PCV, à l’occasion du Nouvel An 2016.

En premier lieu, l'économie nationale a connu une croissance de plus de 6,5%. Durant le quinquennat, c’est la première fois que le taux de croissance est plus élevé que prévu. La production industrielle est repartie à la hausse, notamment dans l’industrie manufacturière avec 10,60 %. L’exportation du secteur de l’IDE (investissement direct étranger) a, lui aussi, connu une forte croissance de 18,3 % en un an. Pour l'ensemble de l’année 2015, le total des ventes au détail de biens de consommation est estimé à 3.242.900 milliards de dongs, représentant une progression de 9,5 %. Les effets de la loi sur l’Investissement et de la loi amendée sur l’entreprise, ainsi que des accords de libre-échange auquel le Vietnam est partie, ont commencé à se faire sentir.

Deuxième point : le maintien de la stabilité macroéconomique. L’inflation a été à son plus bas niveau de ces 14 dernières années avec moins de 1%. Les taux d'intérêts sont demeurés stables, les exportations ont augmenté, le solde de la balance des paiements est positif, et de nombreux grands équilibres macroéconomiques ont été assurés.

Troisième point : le changement de modèle de croissance et la restructuration de l'économie, ont continué d’aboutir à des résultats positifs dans des secteurs clés comme celui des entreprises publiques, de l’investissement public, des banques commerciales, ainsi qu’en matière de traitement des créances douteuses et de restructuration agricole...

Quatrième​ point : l'environnement des affaires et de l'investissement s’est amélioré. Le Vietnam a implémenté officiellement le mécanisme douanier d'une seule porte nationale, et participé au projet de mise en œuvre expérimentale du mécanisme d'une seule porte de l’ASEAN dans certains secteurs. Les procédures administratives en matière de fiscalité et des Douanes, l’accès à l'énergie, l'investissement dans la construction, les ressources naturelles et l'environnement..., ont été simplifiées.

Cinquième et dernier point ​: la position de plusieurs médias internationaux selon laquelle le Vietnam sera le pays ​tirera le plus de bénéfices des accords bilatéraux et multilatéraux. Les activités diplomatiques des dirigeants du Parti et de l’État vietnamiens ont été très bien menées. -CPV/VNA