La 5e ​réunion des ministres des AE de la Conférence sur l'interaction et les mesures d'instauration de la confiance en Asie, à Pékin. Photo: VNA

 

Pékin (VNA) - Le vice-ministre des Affaires étrangères (AE) Dang Dinh Quy a souligné les efforts pour accélérer le dialogue sincère et constructif et les mesures précises pour instaurer la confiance, lors ​de la 5e ​réunion des ministres des AE de la Conférence sur l'interaction et les mesures d'instauration de la confiance en Asie (CICA - Conference on Interaction and Confidence Building Measures in Asia), le 28 avril à Pékin.

Il a demandé à la CICA d'accélérer le règlement des différends par des mesures pacifiques, conformément à la Charte de l'ONU et dans le respect du droit international. Il a souligné les effets ​de plus en plus graves des changements climatiques sur la sécurité des ressources en eau transnationales, tout en saluant les lâchers de barrage ces derniers temps par la Chine et le Laos vers le Bas-Mékong pour contribuer à limiter les effets de la sécheresse et de la salinisation dans delta du Mékong. Il a demandé sur ce point une aide continue.

Estimant l'importance de la sécurité maritime pour le développement de l'Asie, Dang Dinh Quy a souligné que les pays devaient respecter les principes fondamentaux du droit international, régler les différends par la voie diplomatique, conformément à la Charte de l'ONU et à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

La 5e ​réunion des ministres des AE de la CICA à Pékin a ​eu lieu en présence de dix ministres, de dix secrétaires d’État et vice-ministres ainsi que des représentants des pays membres, mais aussi des pays et organisations observateurs.

Ayant pour thème "Accélérer la sécurité à travers le dialogue", la réunion a porté sur les défis de sécurité traditionnelle et non traditionnelle en Asie d'aujourd'hui et sur la coopération internationale commune pour faire face au terrorisme international, l'extrémisme et la violence.

Les participants ont insisté sur le lien étroit entre sécurité et développement ainsi que sur l'instauration et la consolidation de la confiance à travers le dialogue et des actions précises.

A l'issue de la réunion, ils ont adopté une Déclaration ministérielle affirmant l'engagement de respecter les principes de la Charte de l'ONU et le droit international et saluant la naissance de la Communauté de l'ASEAN ainsi que son rôle et ses efforts dans l'accélération de l'instauration de la confiance et la garantie de la sécurité dans la région. La déclaration affirme également la détermination de ​concrétiser l'Agenda 2030 pour le Développement Durable et la Convention de Paris sur les changements climatiques. -VNA