lundi 21 août 2017 - 21:23:11

Le site de Tràng An veut devenir patrimoine mondial

Imprimer

Le Vietnam soumettra début 2013 à l’UNESCO un dossier de candidature dans l’optique d’une reconnaissance du complexe écotouristique de Tràng An en tant que patrimoine naturel mondial.

«Déterminer les valeurs distinguées du site Tràng An», est l'intitulé d'un séminaire qui a été organisé les 24 et 25 juillet dans la province de Ninh Binh (Nord). Cette manifestation réunissait quatre experts de l’UNESCO, venus du Japon, de Nouvelle-Zélande, des États-Unis, des Philippines, et de nombreux chercheurs vietnamiens.

Les chercheurs de l’Institut d’archéologie du Vietnam ont présenté les valeurs archéologiques et géologiques de ce site.

En ce qui concerne les valeurs géologiques, Trân Tân Van, chef de l’Institut de géologie et des ressources naturelles du Vietnam, a cité plusieurs valeurs conformes aux critères de l’UNESCO, en premier lieu la beauté paysagère. D’un point de vue archéologique, le site recèle des traces de présence humaine datées de plus de 20.000 ans.

Au dire d’experts de l’Union internationale pour la conservation de la nature (sigle en anglais IUCN, dépendant de l’UNESCO), les valeurs géologiques et archéologiques doivent présenter des liens étroits.

Paul Dingwall, un expert de l’UICN, est allé à Ninh Binh pour examiner in situ le lieu et donner des conseils dans l’élaboration du dossier. Selon lui, à côté des deux éléments importants que sont le paysage et la géologie, il faudra aussi insister sur l’aspect culturel et les sites archéologiques. Lors de ses voyages à Ninh Binh, Paul Dingwall a trouvé plusieurs coquilles d’escargots travaillées par la main de l’homme de la préhistoire.

Toujours selon cet expert, d’un point de vue géomorphologique et paysager, Tràng An présente des points communs avec deux autres patrimoines naturels mondiaux du Vietnam que sont la baie d'Ha Long (Nord ) et le Parc national de Phong Nha-Ke Bàng (Centre). Il sera nécessaire selon lui de concevoir un dossier de candidature plus solide en s’appuyant sur plusieurs critères que sont culture, paysage et géomorphologie.

Partageant la même idée, Paul Williams, expert de l’IUCN, qui est chargé d’évaluer les aspects géologiques et de les comparer avec les autres patrimoines mondiaux du Vietnam, a estimé que Tràng An a comme points forts une nature très belle et des vestiges archéologiques.

Bùi Van Nam, secrétaire de l’organisation du Parti de la province de Ninh Binh, vient de travailler avec les représentants de l’UNESCO à Paris. «Ils ont apprécié les préparatifs de la province. Je crois que le dossier de Tràng An sera remis le 30 septembre comme prévu», a-t-il ajouté.

Selon la feuille de route, après ce colloque, la provinces de Ninh Binh invitera d’autres experts de l’UNESCO à venir donner des conseils afin d’envoyer le bilan préliminaire en septembre. Vers le 1er février 2013, ce dossier devra être bouclé, en vue de l’examen final par l’UNESCO. – AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres