La présidente de l'AN Nguyen Thi Kim Ngan rend visite à ds ethnies minoritaires de la commune frontalière de Quang Duc, district de Hai Ha, province de Quang Ninh. Photo: VNA

 Quang Ninh (VNA) – La vice-présidente de l’Assemblée nationale (AN) Nguyen Thi Kim Ngan est allée samedi adresser ses voeux du Nouvel An lunaire ​aux forces armées et à la population du district frontalier de Hai Ha et de la ville de Mong Cai, dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).

Cette visite l’a conduite notamment à la porte-frontière de Bac Phong Sinh, à l’Unité d’économie-défense No 103, aux postes de garde-frontière Quang Duc et Po Hen, au poste de police du district de Hai Ha, ainsi qu’au domicile de familles méritantes ou défavorisées de cette localité frontalière et de la ville de Mong Cai.

La présidente de l’AN a demandé aux autorités et aux collectivités locales d’affecter des ressources importantes à la construction d'infrastructures dans les communes frontalières et les zones reculées, ainsi que de créer les conditions les plus favorables à la population afin de développer la production et d’améliorer leur niveau de vie.

Elle a demandé aux garde-frontières de poursuivre les politiques extérieures du Parti et de l’Etat, de préserver la sécurité et l’ordre social, de veiller à la vie matérielle et spirituelle des ethnies locales, et de contribuer à l’édification des lignes frontalières de paix, d’amitié, de coopération et de développement.

Réitérant que le Parti et l’Etat veillent en permanence au développement socioéconomique des zones frontalières, reculées et celles d’ethnies monoritaires, elle a souhaité que chaque habitant soit une  “borne” ferme dans la protection des frontières, ainsi qu'un “ambassadeur” contribuant à la consolidation et à l’intensification de l’amitié traditionnelle entre le Vietnam et la Chine. -VNA