L'objectif de l'Union des Femmes de Hô Chi Minh-Ville pour la période 2012-2013 est d'accueillir et d'aider au minimum 100 femmes et enfants victimes d'agression sexuelle et de traite humaine.

C'est ce qu'a annoncé mercredi cette organisation lors de la conférence-bilan d'un projet d'aide à la réinsertion sociale des femmes et enfants victimes d'agression sexuelle et de traite humaine durant la période 2009-2011.

Ce projet, qui a été réalisé par l'Union des Femmes de Hô Chi Minh-Ville en collaboration avec l'Organisation non gouvernementale Alliance Anti Trafic (AAT), a permis d'aider 167 femmes et enfants de moins de 14 ans, dont 54,74% ont été victimes d'agression sexuelle.

L'Union des Femmes de Hô Chi Minh-Ville a organisé de nombreuses activités de soins de santé, de soutien psychologique et des formations professionnelles en faveur des victimes d'agression sexuelle et de traite humaine. Elle les a également aidées à mieux connaître savoir-vivre, ainsi que les lois sur le mariage et la famille, la prévention et la lutte contre la traite humaine, contribuant à une meilleure réintégration sociale.- AVI