dimanche 20 août 2017 - 11:08:08

Exportation de 2 millions de tonnes supplémentaires de charbon

Imprimer

Le gouvernement vient d’agréer la demande d’autorisation d’exporter cette année 2 millions de tonnes supplémentaires de charbon du ministère de l’Industrie et du Commerce. Une décision qui soulagera les producteurs de charbon du pays.


Les quotas d’export de charbon sont fixés rationnellement afin de limiter au mieux le volume d’invendus dans les entrepôts, a expliqué le ministère de l’Industrie et du Commerce. Sur les cinq premiers mois de l’année, la production de charbon a augmenté de 4,5% sur un an avec 17,6 millions de tonnes, alors que le commerce de charbon a reculé de 6% durant la même période. De même, les exportations ont diminué de près de 23% en variation annuelle.


Cette dernière baisse résulte des directives gouvernementales fixant des quotas en vue d’assurer la sécurité énergique nationale. Début 2015, le gouvernement a enjoint le ministère de l’Industrie et du Commerce et le Groupe national des industries du charbon et des minerais du Vietnam (Vinacomin) d’arrêter leurs exportations de produits finis, ainsi que de veiller à l’équilibre entre extraction et réserves de charbon afin d’approvisionner les centrales thermoélectriques durant la période 2018-2020.


Un volume d’invendu de 10 millions de tonnes

Ces derniers temps, les producteurs de charbon du Vietnam rencontrent beaucoup de difficultés, dont un volume d’invendu qui s’élève à 10 millions de tonnes, selon Trân Viêt Ngai, président de l’Association de l’énergie du Vietnam. L’autorisation du gouvernement d’exporter 2 millions de tonnes supplémentaires est parfaitement justifiée.


En 2015, la production de charbon de qualité requise dans le pays est estimée à 40 millions de tonnes, dont 60% répond aux normes de production électrique. Selon les prévisions du ministère de l’Industrie et du Commerce, les besoins pour la consommation domestique seraient de 36,3 millions de tonnes, ce qui dégagerait un surplus de 3,5 millions de tonnes...


Selon son plan pour 2015, Vinacomin devrait commercialiser 38 millions de tonnes de charbon de qualité, dont 2 millions réservées à l’export. Mais en suite des directives du gouvernement fixant des quotas à l’export, Vinacomin a révisé son plan à la baisse, avec un nouvel objectif de 35 millions de tonnes. Sur ces 2 millions de tonnes supplémentaires, Vinacomin en représente 1,5 million, le solde incombant à la Compagnie générale Dông Bac.

D’après Nguyên Manh Diêp, chef de la section de commerce du charbon de Vinacomin, le charbon destiné à l’export ne figure pas sur la liste des catégories destinées à la production électrique. Il s’agit de charbons finis utilisés essentiellement dans la production d’acier et dans la métallurgie.


Nguyên Manh Diêp a précisé le plan d’export pour les 2 millions de tonnes de charbon nouvellement autorisées : des charbons finis le seront au Laos, et des kiples, au Japon, en Europe, en République de Corée, en Thaïlande et à Taiwan (Chine). -CVN/VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres