samedi 19 août 2017 - 10:52:30

Dialogue Shangri-La: les délégations s'intéressent aux évolutions complexes en Mer Orientale

Imprimer

Vendredi après-midi, en marge du 13e Dialogue Shangri-La en cours à Singapour et lors de rencontres bilatérales avec la délégation vietnamienne, les chefs des délégations néo-zélandaise, singapourienne et russe ont exprimé leur préoccupation devant les tensions en Mer Orientale en suite de l'implantation par la Chine de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive puis sur le plateau continental du Vietnam.

Discutant avec ses homologues néo-zélandais Jonathan Coleman et singapourien Ng Eng Heng, le ministre vietnamien de la Défense Phung Quang Thanh leur a indiqué que depuis l'implantation de la Chine de sa plate-forme, le Vietnam a plusieurs fois dialogué à différents niveaux avec cette dernière dans le souhait de régler le problème de manière pacifique. M. Phung Quang Thanh a également affirmé que son pays fait preuve de la plus grande retenue et qu'il est déterminé à défendre sa souveraineté par des mesures pacifiques.

Lors de la rencontre entre le vice-ministre vietnamien de la Défense Nguyen Chi Vinh et son homologue russe Anatoly Antonov, ce dernier a indiqué que son pays accordait de l’importance à ses relations avec le Vietnam.

Selon lui, la Russie suit de près l’évolution de la situation en Mer Orientale et soutient les efforts du Vietnam pour régler le problème de manière pacifique, tout en protestant contre les actes qui menacent la stabilité dans la région.

M. Nguyen Chi Vinh a aussi rencontré le général Wang Guangzhong, chef-d'état major général adjoint de l'Armée populaire de libération de Chine, à qui il a affirmé que le Parti, le gouvernement et le peuple vietnamiens prennent toujours en haute considération leurs relations avec la Chine, notamment dans la défense.

Il lui a affirmé que le Vietnam n’accepte pas les agissements de la Chine et qu'il est déterminé à défendre sa souveraineté par des mesures pacifiques.

Toujours selon lui, le Vietnam ne veut pas provoquer de tensions ou complexifier ses relations avec la Chine. Le Vietnam souhaite seulement maintenir la paix, son indépendance, son autonomie et son intégrité territoriale, a-t-il souligné.

Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Da Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoang Sa (Paracel) du Vietnam.

Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoang Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres