L’agriculture, l’hydroélectricité, l’exploitation minière et le tourisme de la région Nord-Ouest bénéficient de prêts bancaires spécifiques. Précisions du vice-gouverneur de la Banque d’État du Vietnam (BEV), Dào Minh Tu.

Dào Minh Tu, vice-gouverneur de la Banque d’État du Vietnam. Source: VNA

Pourriez-vous parler du rôle du crédit bancaire dans le développement socio-économique de la région Nord-Ouest ?

Ces dernières années, l’État a accordé de nombreux fonds à cette région qui connaît des difficultés en termes de développement socio-économique. Au cours du premier semestre de l’année, le secteur bancaire avait la responsabilité d’approvisionner le mieux possible l’économie nationale en capitaux, et en particulier la région Nord-Ouest.

La Banque d’État du Vietnam a demandé à ses filiales de privilégier les bouquets de prêts réservés aux familles pauvres, notamment celles pratiquant l’agriculture. En conséquence, le volume des prêts versés dans l’agriculture et le développement rural représente plus de 50% des prêts octroyés dans la région ces dernières années. Pendant les premiers mois de l’année, la majorité des banques commerciales ont décidé de réduire les taux d’intérêt des prêts accordés aux agriculteurs. 

Une conférence sur la promotion de l’investissement dans la région Nord-Ouest s’est tenue dans la province de Tuyên Quang en 2013, et sa deuxième édition en mars 2015 à Son La. Au cours de cet événement,  26 contrats d’octroi de prêts d’une valeur de plus de 23.700 milliards de dôngs ont été signés entre les banques commerciales et les acteurs du secteur agricole (entreprises et agriculteurs) de la région. Jusqu’à la fin juin 2015, plus de 5.800 milliards de dollars ont été déboursés.

Je tiens également à souligner qu’une politique de crédits profitant aux paysans de cette région entrera en vigueur prochainement. Ils pourront doubler leurs emprunts annuels sans présenter de caution ou de gage supplémentaire. Outre cette politique, la Banque d’État du Vietnam étudie la possibilité d’assouplir les critères d’octroi des prêts pour les agriculteurs pauvres et les familles des minorités ethniques de la région.

La culture du maïs hybride à haut rendement dans le plateau karstique de Dông Van (province de Hà Giang) est une activité agricole soutenue par le crédit bancaire étatique. Photo : VNA

Le Nord-Ouest bénéficie-t-il aussi de bouquets de crédits bancaires à taux préférentiels destinés aux programmes de partenariat entreprises-agriculteurs  et banques-entreprises dans la production agricole ?

Vingt-huit entreprises de l’ensemble du territoire ont été sélectionnées par un groupe interministériel - composé des membres de la Banque d’État du Vietnam, des ministères de l’Agriculture et du Développement rural, des Sciences et des Technologies - pour bénéficier de bouquets de crédits bancaires à taux préférentiels. Parmi elles, figurent deux entreprises du Nord-Ouest que sont la Sarl de production de thé Phong Hai, dans la province de Lào Cai, et la compagnie par actions du sucre Son Duong, dans la province de Tuyên Quang. Ces deux entreprises se verront prêter 318,5 milliards de dôngs par les banques commerciales à condition qu’elles mènent un partenariat avec les cultivateurs de cannes à sucre et de théiers de la région.

Les résultats obtenus à la fin du mois de mai 2015 par le programme de partenariat banques - entreprises de la région Nord-Ouest sont encourageants. Le montant total des crédits accordés par les banques dans ce cadre a atteint 27.900 milliards de dôngs. Je souhaite aussi ajouter qu’une autre politique de crédit est actuellement appliquée dans le Nord-Ouest. Il s’agit de 19 programmes d’octroi de crédits aux familles pauvres et aux ethnies minoritaires. Ces prêts ont pour but de les aider dans la production agricole, dans l’amélioration de leurs conditions de vie et enfin dans la construction d’un système d’approvisionnement  en eau potable. Récemment, cinq projets de construction d’ouvrages de communications «clés en main» ont été mis en œuvre dans la région Nord-Ouest, grâce à des prêts bancaires d’un montant total de 6.205 milliards de dôngs.

Comment sera réparti le crédit bancaire au Nord-Ouest au cours des derniers mois de l’année ?

Nous continuons d’accélérer les programmes existants dans les secteurs les plus importants, à savoir l’agriculture, le développement rural, l’hydroélectricité, l’exploitation minière et le tourisme. En collaboration avec différents services et ministères, le crédit bancaire privilégiera aussi la construction d’infrastructures de communication en vue de faciliter l’accès à la région. La Banque d’État du Vietnam continue de demander à la Banque des politiques sociales d’accélérer l’octroi de prêts. Ces derniers sont nécessaires pour la réalisation des objectifs nationaux de réduction de la pauvreté et d’édification de la Nouvelle ruralité. -CVN/VNA