La Banque asiatique pour le développement (BAD) et la Banque d'Etat du Vietnam ont signé mardi un accord de crédit de 24,8 millions de dollars pour la réforme des politiques de promotion de la croissance nationale et garantir les résultats en matière de lutte contre la pauvreté.

Ce prêt de la BAD s'inscrit dans le cadre du programme de crédit de soutien à la réduction de la pauvreté, une initiative multidonateurs dirigée par la Banque mondiale. Ce programme est destiné à assister le gouvernement vietnamien dans la mise en oeuvre d'un ensemble de réformes des politiques de développement des entreprises, d'intégration sociale, de gestion des ressources naturelles et d'administration, ainsi que pour s'assurer de la réussite de sa Stratégie de développement socioéconomique pour la période 2011-2020 et de son Plan de développement socioéconomique pour la période 2011-2015.

S'exprimant lors de la cérémonie de signature, le directeur de la BAD au Vietnam, Tomoyuki Kimura, a souligné que le taux de pauvreté au Vietnam a été ramené à 9,5% en 2010 au lieu de 15,5% en 2006 grâce à une croissance soutenue de l'économie vietnamienne ainsi qu'à l'amélioration des programmes de patronage social.

Toutefois, certains groupes de personnes risquent encore de retomber dans la pauvreté et, par ailleurs, le taux de pauvreté des ethnies minoritaires demeure élevé avec plus de 50% en 2009.

Le gouvernement vietnamien doit renforcer la réforme du secteur de la finance, appliquer les principes du marché au secteur public de l'économie, ainsi qu'améliorer l'efficience de l'investissement public, a indiqué Tomoyuki Kimura. -AVI