Photo: VNA

Phnom Penh (VNA) – Le Groupe de l'industrie du caoutchouc du Vietnam (VRG) a annoncé avoir exploité 25.431 tonnes de latex dans ses exploitations à Kampong Thom en 2018.

Lors d’une cérémonie organisée le 27 mars dans cette province cambodgienne pour dresser le bilan des projets de plantation d’hévéa du VRG au Cambodge, le groupe vietnamien a annoncé que ses huit filiales implantées à Kampong Thom avaient vendu 25.766 tonnes de latex l’année dernière, réalisant un bénéfice de 39,459 milliards de dongs (1,7 million de dollars).

Les entreprises vietnamiennes de caoutchouc avaient contribué à la création d’emplois, à la construction de routes, d’écoles, de stations médicales et de puits d’eau dans la province cambodgiennes et ses environs. Elles ont octroyé des millions de dollars à la Croix-Rouge cambodgienne.

Cette année, le VRG compte exploiter le latex sur quelque 31.000 hectares d’hévéas, nécessitant plus de 6.500 travailleurs.

L'ambassadeur du Vietnam au Cambodge, Vu Quang Minh, a demandé aux autorités provinciales de fournir au VRG des gardes professionnels, d'autoriser l'utilisation de travailleurs pendant les week-ends conformément au code du travail cambodgien, de vérifier la légalité des points d’achat de latex de caoutchouc situés à proximité des zones des projets, contribuant ainsi à améliorer la croissance économique locale.

Il a également exhorté Kampong Thom à fournir tout le soutien possible aux personnes d’origine vietnamienne à Tonle Sap pour qu’elles puissent perfectionner des formalités leur permettant à être employés par le VRG.

Le gouverneur de la province de Kampong Thom, Sok Lou, s’est engagé à traiter les questions relevant de sa compétence et à faire part des propositions du VRG aux dirigeants des ministères et des agences cambodgiennes concernés.

Kampong Thom envisage de tenir des réunions tous les trois mois avec les sociétés vietnamiennes de caoutchouc pour examiner les travaux communs et régler les problèmes éventuels. –VNA