Voyage en solo, un marche prometteur pour le tourisme hinh anh 1Voyager en solo devient une nouvelle tendance des jeunes. Photo : Truong Trân/CVN

Hanoï (VNA) - Aujourd’hui, voyager seul est un choix très plébiscité par les jeunes. Cependant, afin de mieux répondre aux besoins de ces clients nomades, les voyagistes se doivent d’améliorer leurs services.

Pour certaines personnes, le voyage seul peut faire peur. Pour d’autres, cela présente de nombreux avantages dans leur soif d’explorer le monde. Selon les compagnies touristiques, les voyageurs seuls souhaitent comprendre les us et coutumes du pays et le Vietnam demeure une destination incontournable. Découvrir la beauté des rizières en terrasses, les grottes pittoresques de Phong Nha - Ke Bàng, se balader dans les rues paisibles à Hôi An (Centre) ou déguster un café sur le trottoir à Hô Chi Minh-Ville… Autant d’expériences attrayantes pour des souvenirs mémorables.

D’après l’Organisation mondiale du tourisme, le Vietnam s’est classé en 2019 en 7place dans la liste des 20 pays ayant la plus forte croissance touristique. En 2019, le pays a accueilli 18 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse de 16,2% en glissement annuel. Les tour-opérateurs constatent que le tourisme vietnamien possède de grandes potentialités dont le voyage en solo. Il devient l’un des segments prometteurs qui pourraient rapporter une source de revenu notable.

En 2017, l’américain Airbnb, une plateforme communautaire payante de location et de réservation de logements aux particuliers, a évalué le Vietnam, et surtout Hô Chi Minh-Ville, comme l’une des destinations idéales pour les voyageurs seuls. En 2018, la grande mégapole du Sud figurait dans le Top des 10 destinations en Asie préférées des touristes solo.

Les clients qui pratiquent ce type de tourisme sont généralement des jeunes, souvent de la génération 1998-2000. Ils aiment se déplacer davantage et préfèrent réserver un studio ou un appartement avec une cuisine privée. 

Mieux saisir les opportunités

Pour développer efficacement le tourisme en solo, il est nécessaire de garantir la qualité des services. À côté de la standardisation de ces derniers, les agences de voyages doivent créer des produits touristiques qui comblent les exigences de cette clientèle nouvelle génération.

Certains souhaitent découvrir la culture autochtone tandis que d’autres préfèrent profiter de leur temps pour se relaxer. Face à cette diversité, toute la complexité des voyagistes repose sur le fait de pouvoir répondre à l’ensemble de la demande sans omettre la qualité du service. -CVN/VNA