Hai Phong (VNA) – La SARL de production et d’affaires VinFast, une filiale du groupe Vingroup, a ouvert mercredi 7 février un centre de formation en mécatronique et en mécanique industrielle dans la ville de Hai Phong (Nord).
 
Le directeur du Centre de formation en mécatronique et en mécanique industrielle Vinfast, Nguyên Tiên Dông (1er rang, 2e à partir de la gauche) à l'Eckert School International, en Allemagne. Photo : Dantri

Le centre de formation est situé dans le complexe de construction automobile VinFast dans la zone économique Dinh Vu-Cat Hai. Il devrait être opérationnel en août prochain, formant 200 étudiants pour sa première année académique.

Après avoir suivi un cours de deux ans et demi, les frais émoulus recevront un certificat professionnel délivré par la Fédération des chambres de commerce et d’industrie allemandes (DIHK).

Ils auront l’opportunité de travailler dans l’usine de voitures et motos électriques de VinFast, plus de 300 entreprises allemandes au Vietnam et 47.900 entreprises allemandes à travers le monde, selon VinFast.

Le centre de formation fait partie de la stratégie de développement de VinFast qui s’efforce de devenir un important constructeur automobile en Asie du Sud-Est avec une capacité annuelle de 500.000 unités par an en 2025.

Au cours de la première phase, l’entreprise emploiera principalement des experts étrangers et intensifiera en même temps la formation du personnel afin qu’il puisse maîtriser les techniques de production avancées. 

Le complexe, mis en chantier le 2 septembre 2017, devrait produire sa première moto électrique en 2018, sa première voiture et son premier SUV en 2019, et sa première voiture électrique en 2020.

Les moteurs et les composants majeurs seront achetés auprès des meilleurs constructeurs européens et américains, tandis que les modèles seront conçus par de célèbres designers italiens. 

Vinfast utilisera des technologies avancées et respectueuses de l’environnement. Elle travaillera également avec des partenaires vietnamiens dans la fabrication de pièces de rechange, afin d’atteintre un taux de composants faits sur place de 60%. – VNA