En 2000, le secteur de la santé vietnamienne a obtenu des réalisations exceptionnelles dans son programme élargi de vaccination (PEV), reconnues dans le monde. Il a en effet permis, entre autres, l'éradication de la polio. L'homme qui a apporté la plus grande contribution à cette réalisation est le Professeur Nguyên Van Mân.

Le nombre et la qualité des vaccins fabriqués par le Vietnam ne cessent de croître. Le fruit des efforts constants des médecins qui ont ouvert la voie à la campagne de vaccination élargi au Vietnam dans les années 1980.

Peu de gens savent que la fierté des médecins n'était pas la liste des réalisations dans le PEV, mais leur succès dans la sensibilisation de la population sur la nécessité de se faire vacciner. Ils ont aidé les gens qui n'étaient pas au courant de la PEV à comprendre la nécessité de la vaccination et à volontairement envoyer leurs enfants.

«Nous avons rencontré de nombreuses difficultés dans la période initiale, a confié le Professeur Nguyên Van Mân, parce que personne ne savait ce qu’était le PEV. Nous avons dû tout expliquer aux gens ». À cette époque, la médecine préventive était presque inconnue au Vietnam et les activités de prévention des maladies était très peu développées.