Un restaurant végétarien à 0 dông pour les personnes démunies

Nhât Tâm est un restaurant végétarien à 0 dông situé dans la rue Lê Duc Tho, arrondissement de Nam Tu Liêm, à Hanoï.
Un restaurant végétarien à 0 dông pour les personnes démunies ảnh 1Les plats végétariens du restaurant
Hanoï (VNA) - Nhât Tâm est un restaurant végétarien à 0 dông situé dans la rue Lê Duc Tho, arrondissement de Nam Tu Liêm, à Hanoï. Fondé par l’actrice et femme d’affaires, Hoàng Kim Ngoc, et sa mère, Trân Câm Tuyêt, ce restaurant offre quotidiennement une centaine de repas gratuits aux personnes en difficulté.

Chaque semaine, du lundi au vendredi, une dizaine de bénévoles viennent très tôt le matin au restaurant végétarien à 0 dông Nhât Tâm. Préparer les ingrédients, laver les légumes et cuisiner les plats. Chacun a son travail et le fait consciencieusement. Vers 10 heures, des centaines de portions alimentaires chaudes et nourrissantes sont distribuées aux travailleurs en difficulté : chauffeurs de taxi-moto, gardiens, éboueur et « dông nat » qui collectent des déchets recyclables.

«Les plats sont propres et bons. Les gens ici sont très sympathiques. Ils nous accueillent très chaleureusement. Je tiens à les remercier», a fait savoir Trân Van Binh, un client originaire de Hà Nam.

À côté de l’aide des bénévoles, ce restaurant à 0 dông a aussi reçu le soutien de la part des entreprises locales. Nguyên Khac Trung, propriétaire d’un atelier de production de repas végétariens a décidé non seulement d’offrir des repas, mais aussi de participer à leur préparation.

«Il s’agit d’une initiative efficace pour aider les personnes en difficulté, notamment celles ayant un régime de type végétarien. J’appellerai les autres distributeurs de repas végétariens à soutenir ce restaurant de cœur et à multiplier cette action dans d’autres établissements caritatifs», a-t-il dit.

Cela faisait longtemps que Trân Câm Tuyêt voulait ouvrir un restaurant végétarien à 0 dông et c’est grâce à l’aide de sa fille, Hoàng Kim Ngoc, que son rêve s’est enfin réalisé. Les travailleurs démunis sont invités à prendre un déjeuner gratuit dans un espace agréable.

«Je ferai tout mon possible pour maintenir le fonctionnement du restaurant et aider les gens dans le besoin, notamment ceux ayant un régime de type végétarien. J’entends poursuivre dans cette action jusqu’à mon dernier souffle», a partagé Trân Câm Tuyêt.  

C’est ainsi que l’idée de partage continue de se répandre, comme le veut la tradition solidement ancrée dans le cœur de tout Vietnamien.  -VOV/VNA

Voir plus