Hanoï, 30 janvier (VNA) - Le producteur d’acier chinois HBIS Group a accepté le 28 janvier d'acheter 70% des projets du conglomérat indien Tata Steel dans les pays de l'Asie du Sud-Est, selon l’agence Xinhua.

HBIS, le numéro trois mondial en termes de production, reprendra les projets de Tata Steel à Singapour, en Thaïlande, au Vietnam et en Malaisie, afin de maximiser les opportunités dans la région en matière de technologie et de gestion.

"A travers des discussions, nous avons constaté que HBIS et Tata Steel partagent le même point de vue sur l'avenir de l'industrie mondiale de l'acier, lequel constitue le fondement de notre coopération", a déclaré Yu Yong, président du groupe HBIS.

HBIS va saisir les opportunités offertes par la demande croissante en acier en Asie du Sud-Est, a ajouté M. Yu.

TV Narendran, directeur général de Tata Steel, a exprimé sa confiance que les projets sidérurgiques en Asie du Sud-Est continuent de croître dans l'avenir après l'investissement.

Selon le site web mysteel.com, la pénurie d'acier en Asie du Sud-Est avoisine les 100 millions de tonnes par an et cette région dépend des importations. -VNA