Hô Chi Minh-Ville (VNA) - La tournée d’innovation de la blockchain s’est déroulée mardi 6 novembre à Hô Chi Minh-Ville (Sud), dans le cadre des événements de la blockchain en Asie du Sud-Est destinés à connecter des projets et des fonds d’investissement étrangers avec des pays hôtes.
 
Blockchain, une technologie au potentiel business infini. Photo d’illustration : VNA

Les événements se dérouleront en Malaisie, en Thaïlande, au Vietnam, aux Philippines et à Singapour, attirant des conférenciers internationaux et des projets de grands noms tels que Med-H, Black Box, GrEARN, IH Star, Asset Stream, BitVR et Opsis.

Kelly Liu, directeur exécutive de Houbi Global, grande société d’échange d’actifs numériques, a déclaré que les projets recevraient un soutien marketing via des présentations directes et des médias sociaux.

Ken Nizam, directeur exécutif de Block Asia, portail sur les informations sur la blockchain et les cryptomonnaies siégeant à Singapour, a décrit l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est comme un marché émergent de la blockchain.

Selon lui, de plus en plus de communautés de la blockchain des pays en développement, y compris le Vietnam, cherchent à accéder à des projets prometteurs à travers le monde.

Avec les tournées d’innovation de la blockchain en Asie du Sud-Est (BIT Southeast Asia), le comité organisateur souhaite partager les projets de blockchain déjà en cours avec les communautés locales.

Un représentant de Block Asia s’est engagé à accompagner les projets visant à réduire l’écart avec les communautés locales et à collaborer avec des partenaires stratégiques pour soutenir les projets.

Verner Alvar, fondateur de Med-H, a déclaré que son projet visait à créer un réseau d’archives médicales confidentielles pour les patients et les professionnels de la santé. Grâce à la technologie blockchain, les utilisateurs pourront contrôler leurs données personnelles d’un simple toucher du doigt.

La blockchain ou chaîne de blocs est une technologie du numérique qui permet de stocker et de numériser des informations de manière sécurisée et transparente. Celle-ci fonctionne sans organe ou instance de contrôle.

La blockchain forme également une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. – VNA