Des sacs de riz stockés dans une usine à Bangkok. Photo: AFP/VNA

 

Bangkok, 1er avril (VNA) - Les exportations de riz thaïlandaises ont diminué tant en volume qu’en valeur en février 2019 en raison de prix élevés comparés à ceux des concurrents et du renchérissement du baht.

Charoen Laothammatas, président de l'Association thaïlandaise des exportateurs de riz (TREA), a déclaré que les expéditions de riz du pays totalisaient 687.560 tonnes en février, en baisse de 27,7% sur un an, pour 11,69 milliards de bahts (plus de 368,5 millions de dollars), en baisse de 23,5% en glissement annuel.

Selon M. Charoen, le cours du riz vietnamien était de 40 à 50 dollars de moins par tonne par rapport au riz thaïlandais, ce qui a attiré des clients philippins et malaisiens.

M. Charoen a déclaré que malgré la chute des exportations en février, les exportateurs  misent toujours sur un rebond en mars pour atteindre 700.000 à 800.000 tonnes.

Les exportateurs maintiennent l'objectif de 9,5 millions de tonnes  en 2019, a-t-il déclaré, ajoutant que la situation de cette année dépendra de la sécheresse.

La Thaïlande a exporté 11,09 millions de tonnes l'année dernière, en baisse de 5% par rapport aux 11,67 millions en 2017, mais  en hausse par rapport à 9,91 millions en 2016.

Les exportations  thaïlandaises ont augmenté de 8,3% l'an dernier à 5,61 milliards de dollars, contre 5,18 milliards en 2017 et 4,4 milliards en 2016. -VNA