Phu Yen, 9 février (VNA) - Les plages et les lieux de divertissement de la province de Phu Yen (Centre) ont été encombrés de vacanciers lors de la fête du Nouvel An lunaire (Tet traditionnel du Cochon) de neuf jours, du 2 au 10 février.
 
Ganh Da Dia de la province de Phu Yen. Photo : internet


Le service de la Culture, des Sports et du Tourisme de la province a indiqué qu'environ 65.000 touristes avaient visité la province au cours des sept premiers jours du séjour.

Les deux célèbres attractions locales - Ganh Da Dia (falaise de Da Dia) et Cap Bai Mon-Dai Lanh - ont attiré plus de 41.000 visiteurs.

Selon le service, la plupart des hôtels locaux ont été occupés au cours du troisième au cinquième jours du Têt, mais les prix sont restés stables.

Plusieurs festivals traditionnels de la province ont débuté, permettant ainsi de maintenir le flux de visiteurs.

Phu Yen a accueilli environ 1,6 million de touristes en 2018, dont 41.000 visiteurs étrangers.

La province vise à attirer plus de 1,6 million de visiteurs cette année.

Phu Yen est l'une des plus belles provinces de la région centrale du pays. Il a près de 190 km de côtes bordées de montagnes en zigzag et parsemées de nombreuses baies, lagunes, falaises et récifs, ainsi que de nombreuses grandes et petites plages décrites comme primitives.

Phu Yen a de grands potentiels dans l’économie maritime et le tourisme. Elle a été le premier lieu dans le pays où a débuté la pêche hauturière au thon, qui a non seulement apporté des revenus conséquents à la population locale mais aussi contribué à la défense de la souveraineté du pays sur son territoire maritime et insulaire.

Le récif Da Dia est un autre lieu de prédilection des visiteurs, reconnu comme site du patrimoine national. Ressemblant à une ruche ordonnée, le récif est constitué de milliers de roches pentagonales, ce qui incite les passants à s’arrêter pour contempler le travail insolite et magnifique de la nature.-VNA