Des mangues de Son La. Photo: VNA

Son La (VNA) - Trois tonnes de mangues, cultivées dans le district de Yen Chau, dans la province montagneuse de Son La (Nord), ont été emballées le 19 juin, pour être envoyées au Royaume-Uni.

Ha Van Son, directeur de la coopérative agricole Chieng Hac à Yen Chau, a déclaré que sa coopérative s'occupait de 14 ha de mangues aux normes VietGap, avec un rendement estimé à 200 tonnes au service des exportations.

Auparavant, les mangues Yen Chau étaient principalement vendues sur le marché domestique et exportées vers la Chine, a-t-il déclaré.

Voyant le potentiel d'exportation de leurs mangues vers d'autres pays, les producteurs de Yen Chau ont appliqué les normes internationales dans la culture pour les exporter vers des marchés soumis à des critères stricts. En conséquence, sept tonnes de mangues ont été sélectionnées pour être expédiées au Royaume-Uni en juin.

En 2019, Son La dispose de 15.700 hectares de manguiers qui devraient produire 35.500 tonnes, dont 7.500 tonnes pouvant être exportées.

Au cours du premier semestre de cette année, la province a expédié près de 3.000 tonnes de mangues, dont 10 tonnes pour le marché britannique.

Son La est la cinquième localité du pays après Dong Thap, Vinh Long, An Giang et Tien Giang et la première du Nord à exporter des mangues vers les marchés à fort potentiel, dont le Royaume-Uni.

Les mangues vietnamiennes ont été exportées vers 40 pays et territoires dans le monde, notamment le Japon, la République de Corée, Taiwan (Chine), l'Australie, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada.

C'est le sixième fruit du Vietnam exporté aux États-Unis, après le fruit du dragon, le ramboutan, le longane, le litchi et la pomme étoile.-VNA