Transformation de crevettes pour l'exportation.

Soc Trang (VNA) - Le 28 mai, Le Van Hieu, vice-président du Comité populaire de la province de Soc Trang (Sud), a eu une séance de travail avec des représentants du Département de la promotion du commerce de la préfecture de Hiroshima (Japon), pour discuter des activités de coopération et d'échange en 2019.

Le Van Hieu a indiqué que les deux parties coopéraient dans le traitement des déchets et des eaux usées dans l'élevage de crevettes.

Il a ajouté que les ménages et les entreprises d’élevage de crevettes de Soc Trang et d’Hiroshima avaient échangé des informations sur le développement de technologies de traitement des déchets et des eaux usées, ainsi que sur les habitudes de consommation des deux provinces.

La préfecture japonaise a présenté ses dernières technologies pour développer la production de crevettes propres à Soc Trang, s'orientant vers l'édification de la marque commerciale de ce produit aquatique.

Le Van Hieu a déclaré que les éleveurs de crevettes et les entreprises locales sont intéressés par les projets de purification et de traitement de l'eau, dans l'espoir de voir des investissements à long terme dans le futur.

Il a espéré que les dirigeants d'Hiroshima continueront à aider la province de Soc Trang à construire une marque commerciale de crevette propre.

Le vice-président Le Van Hieu a proposé à Hiroshima de s’engager à acheter toute la production de crevettes propres élevée à Soc Trang en utilisant les technologies de la préfecture japonaise.

Matsubara Kazuki, responsable du Département de la promotion du commerce de la préfecture d'Hiroshima, a déclaré que les crevettes importées d'Inde au Japon avaient des problèmes de qualité et qu'elles étaient donc vendues à bas prix.

Si le Vietnam veut vendre ses crevettes propres à des prix élevés, il doit garantir le respect des normes en matière d'eau potable et de traitement de l'environnement, a-t-il déclaré.

Soc Trang doit construire de nouvelles sources d'eau propre pour répondre aux exigences des consommateurs japonais, a-t-il ajouté. –VNA