Les chefs des délégations à la conférence restreinte des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN à Singapour, les 5 et 6 février. Photo : VNA

Hanoï (VNA) – En qualité de président tournant de l’ASEAN en 2018, Singapour a appelé les dirigeants des pays membres à approuver une déclaration au prochain sommet de l’ASEAN, prévu en avril.

Selon l'Agence de presse japonaise Kyodo, le projet de cette déclaration, intitulée «Vision des dirigeants de l'A​SEAN pour une ASEAN résiliente et innovante», a été ​envoyé aux ministres des Affaires étrangères des pays membres après leur conférence restreinte les 5 et 6 février à Singapour.

Selon les termes de ce document, Singapour a proposé dix principes de base, y compris «unité et centralité», «ordre basé sur des règles», «Embrasser la technologie» et environ 30 domaines prioritaires. Parmi les priorités figurent un traité d'extradition au sein de l’ASEAN pour lutter contre la criminalité transnationale, la conclusion du Code de conduite en Mer Orientale (COC) avec la Chine, la création d'un réseau de villes intelligentes de l’ASEAN,​ et le lancement des initiatives visant à lutter contre le terrorisme et l'extrémisme.

Ce document analyse également de nombreux défis auxquels l’ASEAN doit faire face, comme la croissance des incertitudes dans le paysage stratégique mondial, l'extrémisme violent, les changements climatiques et les questions maritimes. Le document veut aider à édifier un​e ASEAN capable de «naviguer dans ces défis de manière coordonnée, intégrée et efficace».

Quant au principe de l'unité et de la centralité, il est écrit dans le projet de la déclaration que "L'ASEAN restera unie vis-à-vis des forces de division extérieures". Il réaffirme également le principe de l'ASEAN où la prise de décision se fait par consensus.

Enfin, le projet de la déclaration insiste sur l’initiative de construire un cadre régional ouvert, transparent, inclusif et respectueux du droit, avant de réaffirmer le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures. -VNA