Singapour, 28 janvier (VNA) - Singapour a lancé la célébration de son bicentenaire, lors d’une cérémonie organisée dans la soirée du 28 janvier au Musée de la civilisation asiatique.

Dans son discours, le Premier ministre Lee Hsien Loong a souligné que l'année 1819 marquait le début d'un Singapour moderne, ouvert sur le monde et multiculturel.

Le Premier ministre Lee Hsien Loong lance le bicentenaire de Singapour avec la plus jeune participante. Photo:Channel News Asia

"En cette année bicentenaire, alors que nous réfléchissons à la création de ce pays, réfléchissons également à la manière dont nous pouvons progresser ensemble. Nous n'avons jamais terminé la construction de Singapour", a-t-il déclaré.

 «C’est le devoir de chaque génération de continuer à bâtir, pour nos enfants et pour notre avenir », a-t-il souligné.

L’histoire de Singapour remonte à des centaines d’années avant l’arrivée de Raffles à Singapour, a-t-il dit.

"Il a fallu encore 200 ans avant que Raffles ne débarque sur un endroit proche d'ici et persuade le sultan de Johor d'autoriser la compagnie British East India à établir un poste de traite à Singapour", a-t-il rappelé.

Cela est devenu un «tournant crucial» dans l’histoire de Singapour et l’a engagée dans une trajectoire qui l’a conduit à son état actuel, une société multiculturelle moderne et ouverte sur l’extérieur, a-t-il souligné.

Selon M. Lee, plus de 200 groupes et organisations organiseront cette année des événements commémoratifs pour le bicentenaire de Singapour. -VNA