Singapour, 3 août (VNA) - Les pays membres de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) doivent continuer à renforcer l’architecture régionale ouverte, inclusive et centrée sur l'ASEAN, a déclaré le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong.

Le Premier ministre singapourien, Lee Hsien Loong, prononce le discours d'ouverture de la 51è réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN à Singapour le 2 août. Photo: AFP/VNA

S'exprimant lors de la 51e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN tenue jeudi 2 août à Singapour, le Premier ministre singapourien a réitéré que cette architecture avait contribué à assurer la paix et la stabilité dans la région.

Il est important que l'ASEAN continue à soutenir le système multilatéral et à s'associer avec des partenaires aux positions similaires pour renforcer son réseau de coopération, a-t-il dit.

M. Lee a noté que les tensions commerciales entre les États-Unis et les autres partenaires de dialogue de l'ASEAN se sont intensifiées et que le système commercial multilatéral fondé sur des règles, qui sous-tend la croissance et la prospérité de l'ASEAN, est sous pression.

Les pays membres de l'ASEAN doivent rester attachés à la libéralisation du commerce et à l'intégration économique, a-t-il ajouté.

Il a également loué les efforts des pays de l'ASEAN pour conclure les négociations du Partenariat économique régional global (RCEP).

Le RCEP - qui réunit les 10 pays membres de l'ASEAN et ses six partenaires que sont la Chine, l'Australie, le Japon, l'Inde, la République de Corée et la Nouvelle-Zélande - sera le plus grand bloc commercial du monde en représentant près de la moitié de la population et 30% du produit intérieur brut du monde. –VNA