Dans le supermarché Big C Thang Long. Photo : VNA

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Selon un représentant de Central Group (Thaïlande), malgré leur bonne qualité, les produits agricoles vietnamiens ont encore du mal à être présents sur le marché thaïlandais et ce, pour différentes raisons.

Lors d’un séminaire organisé le 7 mai à Ho Chi Minh-Ville, Nick Reitmeier, vice-président exécutif - Food Hall and international buying for Central Food Retail Co (CFR), a indiqué que les entreprises vietnamiennes ne faisaient pas encore suffisamment attention à la promotion de leurs marques, au design et à l’emballage de leurs produits.

Il leur est nécessaire d’adopter immédiatement des changements s’ils veulent exporter leurs produits en Thaïlande, a-t-il affirmé, ajoutant que les Thaïlandais préfèrent les emballages colorés en anglais et en thaïlandais,

Central Group est actuellement présent au Vietnam via la chaîne de supermarchés Big C dont 90% des produits sont d’origine vietnamienne, en provenance d’environ 40.000 fournisseurs. Cependant, en Thaïlande, environ 50 produits vietnamiens, majoritairement du  café et des fruits séchés, sont arrivés à être présents dans les supermarchés de Central Group.

Selon Nguyen Thi Hong, vice-présidente pour la responsabilité sociale et le développement durable de Central Group Vietnam, le groupe thaïlandais recherche des partenaires vietnamiens pour que davantage de produits vietnamiens soient présents dans son réseau de distribution dans le monde. Cela aidera les PME vietnamiennes à augmenter leurs exportations vers la Thaïlande et à accéder à d’autres marchés.

Cependant, la Thaïlande est un marché exigeant. Des expériences montrent que si une entreprise persiste dans la publicité de leurs produits pendant trois ans, elle aura une grande possibilité de voir son chiffre d’affaires augmenter fortement dans les années suivantes. -VNA