Photo: internet


Can Tho, 20 avril (VNA) - Un séminaire international sur la vision du tourisme moderne et durable du delta du Mékong, adapté au changement climatique, a eu lieu dans la ville de Can Tho le 20 avril.

S'exprimant lors de l'événement, le vice-président du Comité populaire municipal, Le Van Tam, a déclaré que le delta du Mékong n'est pas seulement un grenier à riz mais aussi l'une des sept principales régions touristiques du pays.

Le nombre de touristes dans la région a augmenté de 18,7% pour atteindre 34 millions l'an dernier, portant les recettes totales à plus de 748,9 millions d’USD, +26,5% en un an.

Le professeur Nguyen Khac Cuong, du bureau gouvernemental, a déclaré que le gouvernement a publié un certain nombre de documents sur le développement durable du delta du Mékong adapté au changement climatique.

Nguyen Huu Thien, un expert écologique indépendant, a suggéré d'intégrer le tourisme dans les plans de développement socio-économique des localités, en accordant une attention particulière à la connectivité et au développement du tourisme, en combinaison avec la production agricole bio, entre autres.

Christopher Malone, directeur général du Boston Consulting Group, a présenté trois orientations stratégiques, notamment des stations balnéaires, des safaris dans le delta du Mékong et des découvertes écologiques et agricoles, et a parlé des moyens d'augmenter le nombre de touristes et leurs dépenses dans la région.

Il a souligné la nécessité d'établir un cadre pour la durabilité environnementale, citant à titre d'exemple la décision du gouvernement philippin de fermer l'île de Boracay pendant six mois en raison de la pollution et de la détérioration de la qualité de l'eau.

Les experts ont présenté des modèles réussis dans le monde tels que le tourisme des canaux aux Pays-Bas, le réseau de tourisme fluvial du Mississippi aux États-Unis, le Nil en Égypte et les marchés flottants en Thaïlande.

Ils ont appelé les parties concernées à lancer des vols vers l'aéroport international de Can Tho et à accélérer la construction des sections restantes de l'autoroute Ho Chi Minh Ville-Can Tho.

Enfin, la région doit développer un système d'hébergement intégré et des produits touristiques spéciaux pour mieux s'affirmer sur la carte du tourisme mondial. -VNA