Hanoï, 23 avril (VNA) – Au moins neuf personnes sont mortes et une vingtaine ont été blessées lundi 22 avril dans l'effondrement de deux bâtiments ébranlés par un séisme magnitude 6,1 au bourg de Gutad, sur l’île de Luçon, au nord-ouest de Manille.

Les habitants sont sortis dans les rues après que le séisme a ébranlé nombre de bâtiments à Manille. Photo: AFP/VNA

 

Selon la police locale, cinq personnes ont été tuées lors de l’effondrement de bâtiments et quatre corps ont été extraits des décombres d'un centre commercial dans la ville de Porac, province de Pampanga, à 110 km au nord de Manille.

Les travaux de recherche et de sauvetage se poursuivent puisque les autorités compétentes pensent que des gens demeurent coincés dans le centre commercial. Le bilan devrait encore s’alourdir.

L’Institut philippin de sismologie et de volcanologie a déclaré que l’épicentre se situait à une profondeur de 12 km, à 18 km au nord-est de la ville de Castillejos, dans la province de Zambales. Cette agence a enregistré plus de 400 répliques de faible intensité depuis le 22 avril.

Aucune victime ni effondrement de bâtiments n’est à déplorer à Castillejos. Cependant, dans la province voisine de Pampanga et dans les zones centrales de Luçon, de nombreux bâtiments ont été ébranlés et certaines églises endommagées.

Des milliers de voyageurs étaient bloqués après la fermeture de l'aéroport international Clark dans la province de Pampanga. Cet aéroport secondaire de Manille a subi d'importants dégâts.

Les Philippines se trouvent sur la "ceinture de feu" du Pacifique, où la collision de plaques tectoniques provoque de fréquents tremblements de terre et une importante activité volcanique.

Le séisme le plus meurtrier dans l'archipel depuis que les magnitudes sont mesurées a eu lieu en 1976, tuant des milliers de personnes, jusqu'à 8.000 selon certaines estimations. -VNA