Hanoi (VNA) – La fête de la pagode des Parfums (pagode Huong) a débuté le 10 février, soit le 6e jour du 1er mois lunaire de l’Année du Cochon 2019. Cette fête, la plus longue du pays, durera trois mois.
 
Se rendre a la fete de la pagode des Parfums au printemps hinh anh 1Cérémonie d’ouverture de la fête de la pagode des Parfums, le 10 février. Photo: VNA

Située dans le district de My Duc, à 70 km du centre-ville de Hanoi, la pagode des Parfums est un ensemble architectural bouddhique où nature et patrimoine bâti cohabitent en parfaite harmonie. 
 
Se rendre a la fete de la pagode des Parfums au printemps hinh anh 2Un rite lors de la cérémonie d’ouverture de la fête de la pagode des Parfums. Photo: VNA

Elle comprend d’innombrables sites nichés dans les falaises calcaires du mont Huong Tích (montagne de l’Empreinte parfumée), dont la grotte Huong Tich, les pagodes Thiên Trù (chemin du Ciel), Giai Oan (purgatoire), où des divinités sont censées purifier les âmes et apaiser les souffrances.
 
Se rendre a la fete de la pagode des Parfums au printemps hinh anh 3Prière pour la paix dans la grotte Huong Tich. Photo: VNA
Sur la barque remontant la rivière Yên, les visiteurs peuvent contempler des paysages romanesques, des pitons rocheux émergeant dans la brume, dans la douceur du printemps naissant, dont les monts Ngu Nhac (montagne aux cinq sommets), Thuyên Rông (barque royale), Con Phuong (phénix), Voi Phuc (éléphant agenouillé)… 
Se rendre a la fete de la pagode des Parfums au printemps hinh anh 4Des pèlerins dans la grotte Huong Tich. Photo: VNA
L’ambiance, animée, est celle d’une fête printanière, au sein d’une nature belle et sauvage. Toutes les préoccupations de la vie quotidienne s’envolent comme par magie, et l’on sent son âme se laver des soucis accumulés au cours de l’année passée.

 

Se rendre a la fete de la pagode des Parfums au printemps hinh anh 5Touristes en barques sur la rivière Yên menant à la pagode des Parfums. Photo: VNA

Pour cette fête de la pagode des Parfums 2019, dont le thème est "Fête en ordre et civilisée", le comité d’organisation a pris de nombreuses mesures pour améliorer la qualité des services, assurer l’ordre au sein des sites et la sécurité des visiteurs, protéger l’environnement.

En se rendant ici après le Têt, le touriste est à la fois plongé dans l’ambiance animée d’une fête printanière et dans la nature sauvage. Il est lavé de tous ses tracas quotidiens et son âme devient vraiment saine après ces moments passés auprès de Bouddha. – CVN/VNA