Le Salon d’études en Europe 2018, le 23 septembre à l’Hôtel de l'armée à Hanoï.

Hanoï (VNA) - Pour la troisième année consécutive, la Délégation de l’Union européenne au Vietnam organise son Salon d’études en Europe. Le 23 septembre, son édition de 2018 s’est conclue avec la troisième et dernière séance à Hanoï, en présence des 15 ambassades et délégation membres de l’UE.

Après les deux séances du 21 septembre à Dà Nang et du 22 septembre à Hô Chi Minh-Ville, la Délégation de l’Union européenne au Vietnam a clôturé son 3e Salon d’études en Europe, avec la dernière séance du 23 septembre à Hanoï.

Quinze ambassades membres de l’UE ont participé à cet évènement. Elles ont aidé les futurs étudiants et parents à avoir une vision à la fois globale et concrète sur les études supérieures en Europe et dans chaque pays en particulier. Chaque stand a retenu l’attention de centaines d’intéressés qui ont cherché des informations et renseignements pratiques, non seulement sur les études mais aussi sur la vie en Europe.

L’Europe compte 15.000 parmi les 70.000 étudiants vietnamiens à l’étranger. En 2018, le Vietnam a 33 étudiants recevant la bourse Erasmus pour les études en Master, notamment. À souligner que les pays membres de l’UE fournissent en plus 51 projets et bourses de Doctorat pour les étudiants vietnamiens poursuivant leurs études au Vietnam ou en Europe.

Les 15 pays et délégations de l’UE présents au Salon d’études en Europe étaient: la Délégation Wallonie-Bruxelles (Belgique), la France, la Pologne, l’Allemagne, la Hongrie, la Bulgarie, les Pays-Bas, l’Irlande, l’Italie, le Danemark, la Finlande, l’Espagne, la Slovaquie, la Suède, et la Grande-Bretagne.

Lors de la séance de clôture, l'ambassadeur et chef de la Délégation de l'Union européenne au Vietnam, Bruno Angelet, a insisté qu’"apprendre en Europe est certainement un horizon ouvert à tous". Il a précisé que l’UE "a un système d’études supérieures à la fois varié et cohérent, qui permet à tous les étudiants de choisir leur établissement approprié dans n’importe quel pays". Il n’a pas oublié, que l’UE permettait dorénavant aux jeunes diplômés de "rester dans le continent pendant neuf mois pour trouver un travail".

"Nous avons les meilleures universités du monde, et vous pouvez remarquer, que leur frais d’études reste minime. En Licence, le prix à payer dans la majorité des universités est zéro... Particulièrement, apprendre en Europe vous apporte non seulement les techniques ou connaissances, mais aussi un mode de vie de +citadin européen+", a souligné Bruno Angelet.

À cette occasion, la France a aussi envoyé ses responsables, venant notamment de Campus France Vietnam, afin de présenter les études supérieures de l’Hexagone.

"La France se situe au cœur de l’Europe, dont les diplômes sont reconnus internationalement… Nous souhaitons accueillir beaucoup plus d’étudiants vietnamiens. Nous accueillons 1.500 nouveaux élèves chaque année, donc nous avons 6.500 étudiants qui sont inscrits pour cette année 2018-19", a remarqué Bastien Palermo-Chevillard, chargé de mission universitaire de l’ambassade de France au Vietnam.

Le Salon d’études en Europe 2018 était aussi l’occasion pour que les anciens étudiants partagent leurs expériences et les informations pratiques aux intéressés. Plusieurs questions concernant les procédures d’application, la vie d’étudiant, la sécurité, les transports, la nourriture, et la vie de tous les jours ont également été posées.

Rendez-vous à la prochaine édition de 2019 du Salon d’études en Europe pour de plus grands succès! -CVN/VNA