La causerie tenue le 5 juin à Hanoi sur la situation au Venezuela après les élections présidentielles de 2018. Photo: baoquocte.vn

 

Hanoï (VNA) - L'Association d'amitié Vietnam-Venezuela, en collaboration avec l'Ambassade du Venezuela au Vietnam, a organisé une causerie à Hanoi le 5 juin sur la situation au Venezuela après les élections présidentielles de 2018.

La conférence a réuni des diplomates des ambassades d'Angola, de Cuba, d'Iran, du Mozambique, de la Palestine, de la Russie, du Timor oriental et des représentants de la Commission des relations extérieures du Comité central du Parti communiste du Vietnam et du ministère vietnamien des Affaires étrangères.

S'exprimant lors de l'événement, le président de l'Association d'amitié Vietnam-Venezuela Nguyen Viet Thao a déclaré que cet évènement avait pour but de fournir aux participants des informations sur la situation au Venezuela, en particulier après les élections présidentielles du mois dernier, partager des avis et des visions sur la révolution bolivarienne menée par le défunt président vénézuélien Hugo Chavez ainsi que l'avenir du pays.

Le président de l’Association d’amitié Vietnam-Venezuela a réitéré l'admiration du peuple vietnamien pour le Venezuela et son peuple, et a félicité le président vénézuélien récemment réélu Nicolas Maduro. Il a également mentionné les difficultés que le peuple vénézuélien a connues ces dernières années et a exprimé sa conviction de la victoire de la révolution bolivarienne.

Pour sa part, l'ambassadeur vénézuélien Jorge Rondon Uzcategui a informé les participants des résultats des élections présidentielles, affirmant que Nicolas Maduro avait remporté ces élections pour le second mandat avec 68% des voix pour, devenant le président le plus voté depuis 1958.

L'ambassadeur vénézuélien a affirmé que la coopération entre le Vietnam et le Venezuela continuerait de se développer à l'avenir en mettant l'accent sur l'énergie, l'exploitation minière et l'agriculture. Il a également noté que les expériences tirées de la période de «Doi Moi» (Renouveau) au Vietnam seront une motivation pour la nouvelle étape de la révolution bolivarienne. -VNA