La ministre de la Santé, Mme Nguyen Thi Kim Tien, a demandé aux responsables locaux de renforcer les mesures de lutte contre la maladie ''main-pied-bouche" (MMPB) à Ho Chi Minh-Ville et dans les provinces voisines.

Lors de la conférence de renforcement de la prévention et de la lutte contre la MMPB et le déploiement de la campagne de prévention et de lutte anti-dengue dans 20 villes et provinces du Sud, tenue lundi à Ho Chi Minh-Ville, elle a souligné qu'il faudrait intensifier le travail de communication auprès de la population sur l'hygiène corporelle et le lavage des pieds et des mains au savon.

Selon elle, l'épidémie connaît une recrudescence record au Vietnam et, actuellement, il n'existe toujours pas de vaccin.

Depuis le début de l'année, le pays a enregistré 32.588 cas de "main-pied-bouche", dont 81 mortels, soit trois fois plus qu'à la même période 2010. Cette maladie virale touche essentiellement les enfants de moins de trois ans (95%).

Mme Tien a souligné que la meilleure façon de se prémunir était d'améliorer les connaissances des habitants sur les règles d'hygiène de base et de veiller à l'hygiène corporelle des enfants.

Le ministère de la Santé organisera dix missions de contrôle dans 20 villes et provinces du Sud, renforcera les cours d'entraînement à la communication pour les cadres chargés d'informer la population.

La MMPB est une infection virale qui touche habituellement les bébés et les enfants. Elle engendre une fièvre, une éruption cutanée accompagnée de cloques, des lésions dans la bouche, de maux de gorge et un appétit médiocre.

Cette maladie est provoquée par les virus Cosackievirus A, Coxsackievirus B, Echovirus, Enterovirus 71, avec une forte recrudescence sur deux périodes : entre mars et mai; puis de septembre à décembre. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), cette maladie est présente sur l'ensemble du globe notamment dans les pays d'Asie du Sud-Est où les conditions climatiques tropicales sont favorables aux virus. Cette maladie est transmise par voie digestive et par contacts.

Lors de cette conférence, le ministère de la Santé a également déclenché une campagne de prévention et de lutte contre la dengue du 1er au 30 septembre avec une série d'activités d'hygiène de l'environnement, de renforcement du travail de sensibilisation au sein de la communauté, des écoles... - AVI