Les tunnels souterrains de Vinh Môc. Photo:VOV

Hanoï (VNA) - À Quang Tri (Centre), les circuits historiques attirent chaque année des millions de touristes curieux de découvrir les sites emblématiques de la guerre anti-américaine.

On recense quelque 500 sites datant de cette époque violente et héroïque. L’ancienne citadelle de Quang Tri, la rivière Bên Hai – ancienne ligne de démarcation entre le nord et le sud pendant la guerre et  les tunnels souterrains de Vinh Môc font partie de ce patrimoine mémoriel et historique unique.  Nguyên Thi Huong a visité ces très célèbres tunnels :

«Je découvre ces tunnels souterrains que les combattants utilisaient comme abri pendant la guerre. Combien il devait être dur de vivre dedans! Ce site tout à fait unique témoigne de l’incroyable ingéniosité des Vietnamiens. Il fait partie de l’histoire du pays».

L’embarcadère Hiên Luong et la rivière Bên Hai, deux symboles de l’époque où le Vietnam était coupé en deux pendant vingt ans, se trouvent dans le district de Vinh Linh. Depuis le 30 avril 1975, date de la réunification nationale, de très nombreuses activités sont organisées à Vinh Linh en commémoration de cet exceptionnel moment historique.  Il y a treize ans, ce site a été inclus dans le circuit «Mémoire du front et des compagnons d’arme», qui attire beaucoup de visiteurs, dont deux tiers viennent de pays étrangers, explique Lê Thi Tô Hoài, la directrice en chef de ce vestige national spécial.

«Les visiteurs apprécient l’itinéraire ‘Mémoire du front et des compagnons d’arme’. Il y a d’anciens combattants bien sûr, des étudiants, mais aussi de nombreux étrangers curieux de connaître les faits de résistance des Vietnamiens contre les Américains pendant cette guerre. L’afflux est plus grand pendant les jours fériés », a-t-elle souligné.
Quang Tri: haut lieu du patrimoine mémoriel - ảnh 3L’embarcadère Hiên Luong

Un centre et un fonds pour le développement du Tourisme mémoriel ont été crées en 2010 pour mettre en valeur le patrimoine commémoratif de la province de Quang Tri. Nguyên Van Chiên, directeur adjoint du service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Quang Tri, précise:

«Le circuit ‘Mémoire du front et des compagnons d’arme’ est tout à fait spécifique à  Quang Tri. Les sites visités ne sont pas seulement des lieux de combats, ils sont aussi des lieux de mémoire en hommage aux combattants et doivent devenir des symboles de  paix. Nous travaillons à un programme dans ce sens».

Les autorités ont décidé de faire de Quang Tri un haut lieu de mémoire de la résistance anti-américaine. Pour ce faire, elles misent sur la formation des guides locaux et la restauration des vestiges. Nguyên Dình Quang, directeur adjoint du Centre de promotion touristique provincial, explique:

«Pour accroître durablement le nombre de visiteurs, nous nous efforçons d’améliorer la qualité de nos services. Nous formons notre personnel sur les  nouvelles technologies et les connaissances historiques. Nous avons aussi financé la restauration de plusieurs sites».

En 2018, Quang Tri a accueilli près de deux millions de touristes. -VOV/VNA