Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Une cérémonie de lancement de l’engagement d’utiliser l’antibiotique de manière responsable a été organisée le 21 décembre à Ho Chi Minh-Ville par le ministère vietnamien de la Santé et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Selon le docteur Momoe Takeuchi, chef du groupe de développement du système de la santé de l’OMS, le Vietnam a commencé l’élaboration du système de gestion des antibiotiques. Cependant, l’achat, la vente et l’utilisation des médicaments antibiotiques demeurent sans contrôle. L’achat et la vente des médicaments antibiotiques sans ordonnance restent populaires.

Alors, il a demandé au Vietnam d’élaborer un programme de contrôle strict de l’utilisation des médicaments antibiotiques non seulement dans la santé mais aussi dans l’agriculture. Il a annoncé que l’OMS aiderait le Vietnam dans l’élaboration  d’un système de contrôle de l’utilisation des médicaments antibiotiques dans le but changer l’habitude de l’utilisation des médicaments antibiotiques des habitants et même des cadres de santé, des médecins et des pharmaciens.

S’adressant à cette occasion, le professeur associé et docteur Nguyen Truong Son, vice-ministre de la Santé, a reconnu le danger de l’utilisation sans contrôle des médicaments antibiotiques. Il a aussi cité les efforts du secteur de la santé du Vietnam en la matière, dont la création des sous-comités de supervision de la résistance aux antibiotiques, l’établissement d’un réseau de supervision des bactéries de résistance aux antibiotiques, l’élaboration  d’un plan d’action national sur le contrôle de l’infection pour la période 2016-2020, la gestion de l’utilisation des antibiotiques dans les établissements de la santé…

Selon l’OMS, le monde compte annuellement des centaines des milliers de morts de la résistance aux antibiotiques et doit payer des dizaines de milliers pour régler cette question. -VNA