Le textile-habillement, un produit exportateur principal du Vietnam. Photo : hanoimoi.com.vn

Hanoi (VNA) – Le fait que les entreprises exportatrices profitent et exploitent efficacement des marchés ayant des Accords de libre-échange (ALE) avec le Vietnam contribue à rehausser  la valeur d’exportation des produits du pays.

Selon Nguyen Xuan Duong, président du conseil d’administration de la compagnie générale par actions de confection Hung Yen, une société ayant des années d'exporter des produits de textile-habillement vers les Etats-Unis, l’UE, la République de Corée…, la plupart des marchés principaux des produits de textile-habillement du Vietnam sont ceux ayant des ALE avec le Vietnam. Les entreprises en profitent pour signer des contrats d’exportation, a –t-il remarqué.

La compagnie par actions de commerce et de traitement des produits agricoles Bao Minh à Hanoï (60% de ses recettes provenant des exportations des produits agricoles) s’efforce de développer de  nouveaux marchés, outre ses marchés traditionnels comme l’Australie, le Japon. La compagnie s’oriente vers la République de Corée qui a signé l’ALE avec le Vietnam.

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, en 2017, une bonne croissance a été enregistrée pour les marchés ayant signé des ALE avec le Vietnam. Cette croissance a continué d’être maintenue au premier semestre de cette année.

En cinq premiers mois de l’année, les exportations vers les Etats-Unis ont atteint 17,4 milliards de dollars, soit une hausse de 9% en glissement annuel. Pour le marché européen, bien que l’ALE Vietnam-Union européenne ne soit pas encore en vigueur, les exportations vers cette région ont atteint quand même 16,9 milliards de dollars, soit une flambée de 13,6% par rapport à la même période de l’année passée.

Selon les prévisions de l’Association des vivres du Vietnam, l’exportation du riz pourrait atteindre plus de 6 millions de tonnes cette année pour un chiffre d’affaires d’environ 3 milliards de dollars. Le président de cette association, Nguyen Ngoc Nam a affirmé que des opportunités pour l’exportation du riz étaient nombreuses. L’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) déjà signé pourra donner un coup de fouet au Vietnam, permettant au pays d’accélérer les exportations du riz aux pays signataires de cet accord.

D’après le ministre du Commerce et de l’Industrie, Tran Tuan Anh, dans les temps à venir, pour rehausser la valeur des produits exportés, il est nécessaire de réduire la dépendance aux marchés importants, de régler des entraves pour les entreprises comme les barrières douanières et techniques, d’assurer la traçabilité des produits, d’augmenter la connexion entre la production et la consommation des produits.

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, l’an dernier, les exportations du Vietnam vers l’ASEAN, la Chine, et la Russie ont été en hausse respectivement de 34,3% (21,7 milliards de dollars), 60,6% (35,3 milliards de dollars) et 35,7% (2,2 milliards de dollars).-VNA