Le marché flottant de Cai Rang, un site touristique attrayant de la ville de Can Tho. Photo: VNA

Bac Lieu (VNA) – La zone touristique de l’Ouest du delta du Mékong comprend les provinces de Bac Lieu, Ca Mau, Soc Trang, An Giang, Hau Giang, Kien Giang et la ville de Can Tho, qui disposent de nombreux potentiels pour développer fortement le tourisme.

Au premier semestre de 2018, cette zone a accueilli 17,8 millions de touristes, soit une hausse de 11,3% sur un an, représentant 76,4% du total des touristes dans le delta du Mékong. Elle a accueilli 677.000 touristes étrangers, +33,4%. Les recettes touristiques ont atteint 10.400 milliards de dongs, représentant 76,1% du total dans le delta. Le Premier ministre a approuvé la Planification globale du développement de la zone touristique nationale de Nui Sam, province d’An Giang et celle de Dat Mui, province de Ca Mau.

Les liens dans les activités touristiques apportent aux touristes des circuits  multiformes, contribuant à exploiter au maximum les potentiels des localités et à créer des produits touristiques spéciaux.

Cependant, actuellement, ces localités se heurtent à des difficultés dans l’alliance pour développer le tourisme. Il leur est difficile de trouver les produits spéciaux et particuliers, et de les développer car chaque localité a son propre produit phare. Aussi programme modèle intitulé «Une destination -  Quatre provinces » ne peut-il pas être mis en œuvre efficacement, a estimé le directeur adjoint du service du tourisme de Kien Giang, Bui Quoc Thai.

En outre, selon le directeur adjoint du service de la culture, des sports et du tourisme d’An Giang, Pham The Trieu, la question du personnel laisse encore à désirer. Les guides touristiques ne sont pas professionnels, et donc ne satisfont pas aux exigences, et manquent de surcroît de connaissances en matière de gestion, de communication et de services.

Selon la « Planification globale du développement du tourisme du delta du Mékong d’ici 2020 et de Vision pour 2030 », l’objectif vise à exploiter les circuits et les produits touristiques comme les visites à Dat Mui, Tay Do, les repos en mer, le tourisme écologique, les visites de marchés flottants, la culture, l’histoire et les fêtes… La planification concerne le développement de trois zones touristiques nationales que sont Phu Quoc (Kien Giang), Nam Can - Mui Ca Mau (Mui Ca Mau), Nui Sam (An Giang) et de quatre sites touristiques comme l’îlot de Ong Ho (An Giang), le site d’honneur de « don ca tai tu » du Nam Bo et de l’artiste de Cao Van Lau (Bac Lieu), le quai de Ninh Kieu (Can Tho) et Ha Tien (Kien Giang).

Chaque localité promeut son propre produit par exemple Ca Mau développe le tourisme écologique des zones inondables ; An Giang, le tourisme spirituel ; Soc Trang, le tourisme culturel des Khmers ; Kien Giang, le tourisme maritime et insulaire ; Can Tho, le tourisme fluvial...

Il faudra tenir compte des aspects environnementaux durant le processus de développement touristique, limiter les effets négatifs sur les habitants et le développement durable. Il faudra aussi renforcer la communication sur le tourisme et ses produits régionaux, prendre des politiques et mécanismes d’investissement, notamment dans les infrastructures de transport. -VNA

 

 

.