Un touriste étranger s’intéresse à la récolte de riz. Photo : Toquoc.

Da Nang (VNA) - Les politiques de visas touristiques permettent de créer de bonnes conditions pour les visiteurs internationaux désireux de venir au Vietnam en général et à Dà Nang en particulier.

Au cours de ces dernières années, les politiques relatives à l’exemption de visa destinées à certains pays ont contribué de manière positive à encourager l'arrivée de touristes internationaux au Vietnam.

Les visiteurs internationaux dans la ville vietnamienne de Dà Nang sont essentiellement en provenance de la République de Corée, de la Chine et du Japon. À noter que le nombre des touristes aséaniens et européens qui enregistre une croissance annuelle de 10 à 15%.

C’est pourquoi les autorités municipales de Dà Nang ont demandé l’augmentation de la période d’exemption de visa à 21 ou 30 jours pour les citoyens suédois, norvégiens, danois, finlandais, russes, sud-coréens, britanniques, allemands, français, espagnols et italiens. Ce choix est motivé par le fait que les touristes européens ont tendance à choisir des longs séjours, selon les enquêtes des agences de voyages.

A partir du 1er juillet 2018, le Vietnam renouvellera les exemptions de visa pour une période de trois ans en faveur des citoyens de cinq pays d'Europe occidentale qui sont le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie.

En conséquence, les citoyens des cinq pays susmentionnés continueront à bénéficier d'une exemption de visa pour entrer au Vietnam jusqu'en 2020 après l'expiration de la politique d'exemption de visa en juin de cette année.

Le Vietnam devra continuer à élargir sa politique d'exemption de visa, jusqu’ici le pays a offert des exemptions de visa pour les citoyens de 24 pays, dont neuf pays de l'ASEAN. -VNA