Hanoi (VNA) – Le ministère des Communications et des Transports a transféré cinq compagnies générales relevant de sa gestion au Comité de gestion des fonds de l’État dans les entreprises (CMSC).
 
VNPT et MobiFone transféré au CMSC, lors d’une cérémonie à Hanoi, le 12 novembre. Photo : VNA

Ces sociétés sont Compagnie générale de l’aviation du Vietnam (Vietnam Airlines), la Compagnie des aéroports du Vietnam (ACV), la Compagnie générale des chemins de fer du Vietnam (VNR), la Compagnie générale de développement des autoroutes du Vietnam (VEC) et la Compagnie générale de navigation maritime du Vietnam (Vinalines).

S’adressant à une cérémonie tenue lundi 12 novembre, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a salué les efforts déployés par le ministère des Communications et des Transports et le CMSC dans le cadre du transfert.

Les sociétés ont des actifs cumulés de plus de 275.000 milliards de dôngs (11,8 milliards de dollars), un capital statutaire total de plus de 48.000 milliards de dôngs (2,6 milliards de dollars) et un capital étatique de 46.000 milliards de dôngs (1,9 milliard de dollars), a-t-il déclaré.

Le ministre des Communications et des Transports, Nguyên Van Thê, a déclaré que le transfert visait à mettre en œuvre un nouveau modèle de gestion, à améliorer l’efficacité opérationnelle des entreprises et à accroître l’efficacité de l’utilisation du capital de l’État.

Le ministère des Communications et des Transports proposera des solutions au CMSC pour aider à améliorer les entreprises, a-t-il promis.

Le même jour, le Groupe de la poste et des télécommunications du Vietnam (VNPT) et la Compagnie générale des télécommunications MobiFone (MobiFone) ont été transférés du ministère de l’Information et de la Communication au CMSC.

Parmi les 19 groupes économiques et compagnies générales devant être gérées par le super comité, VNPT et MobiFone représentent 8,2% du capital de l’État et 5,6% de la valeur des actifs. Leur chiffre d’affaires s’élève à 87,7 milliards de dôngs (3,7 milliards de dollars).

Le ministre de l’Information et de la Communication, Nguyên Manh Hung, a déclaré que son ministère continuerait à travailler avec le CMSC pour stimuler la croissance des entreprises.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a exhorté VNPT et MobiFone à mettre en œuvre davantage d’innovations et de créations, et le CMSC à resserrer la gestion des actifs de l’État dans les entreprises, en particulier dans les groupes et les compagnies générales, et à compléter les contingents de dirigeants et d’experts capables de gérer l’énorme quantité de capital et d’actifs.

Le président du CMSC, Nguyên Hoàng Anh, a promis que le comité continuerait à travailler avec le ministère de l’Information et de la Communication pour gérer les entreprises, en les aidant à améliorer leur efficacité opérationnelle.

A cette occasion, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a remis une décision nommant Hô Sy Hung au poste de vice-président du CMSC.

Lundi 12 novembre également, le ministère des Finances a également transféré la Compagnie d’investissement de capitaux publics (SCIC) au CMSC. Le ministère de l’Industrie et du Commerce a transféré six grandes entreprises sous son aile au CMSC le 10 novembre.

Le transfert des entreprises d’État au CMSC vise à réaliser la résolution n°12-NQ/TW du 5e Plénum du Comité central du Parti du 12e mandat en juin 2017, portant création d’un organisme spécial représentant la propriété du capital de l’Etat dans les entreprises étatiques.

Le CMSC, créé par le gouvernement, a fait ses débuts à la fin du mois de septembre. Il a pour mission de contrôler l’utilisation efficace des fonds et des biens de l’Etat, ce afin de répondre à la directive gouvernementale sur la restructuration, le retrait de l’Etat, l’actionnarisation et le renouvellement des entreprises étatiques.

Le super comité agit en qualité de représentant du propriétaire des entreprises à capital entièrement étatique, des capitaux de l’Etat investis dans les sociétés par actions, ainsi que dans les sociétés à responsabilité limitée ayant au moins deux actionnaires, tel que prescrit par la loi.

Il gérera 19 groupes économiques et compagnies générales appartenant à l’État. Selon les états financiers consolidés au 31 décembre 2017, la valeur totale des fonds propres de ces 19 entreprises s’élevait à 1 quadrillion de dôngs et la valeur de leurs actifs à 2,3 quadrillion de dôngs. – VNA