Plus de 80% des fruits du dragon du Vietnam exportes en Chine hinh anh 1Actuellement, Binh Thuân contient 26.000 ha de fruits du dragon pour une production de plus de 500.000 tonnes/an. Photo: SGGP

Hanoi (VNA) - Selon le Département de la transformation et du développement des marchés pour les produits agricoles, annuellement, la Chine importe environ 600.000 tonnes de fruits du dragon du Vietnam, soit plus de 80% du total des exportations vietnamiennes de ce fruit.
 
S’il y a de petits changements sur le marché chinois – notamment en termes de demande -, le secteur des fruits du dragon du Vietnam devrait subir des impacts néfastes. En vue de réduire cette dépendance, les entreprises ont élargi leurs exportations vers d’autres marchés comme le Japon, les Etats-Unis, l'Australie. Cependant, le volume d’exportation reste encore très modeste.

En particulier, la Chine renforce la culture de ce fruit. Il est probable que le prix d’exportation diminuera, voire chutera fortement si le Vietnam ne prend pas des mesures pour contrôler les surfaces de culture et améliorer la qualité de ses produits.

Face à ce défi, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a élaboré un projet de développement des arbres fruitiers selon lequel chaque localité déterminera un arbre fruitier majeur à développer. Le but étant d’assurer l'écoulement.

Le pays compte 32 localités plantant cet arbre fruitier. Binh Thuân est considérée comme le "royaume" des fruits du dragon, car elle est la première localité du pays en termes de superficie de production et possède les fruits de la meilleure qualité. Actuellement, Binh Thuân contient 26.000 ha de fruits du dragon pour une production de plus de 500.000 tonnes/an, soit près de 80% de la totalité de la production nationale. -CPV/VNA