Photo: VNA

Hanoï (VNA) – L’Europe est le quatrième débouché du bois et des produits dérivés du Vietnam, représentant plus de 10% des exportations nationales de ces produits. Plus de 400 entreprises vietnamiennes exportent du bois et des produits dérivés vers ce marché.

Ces informations ont été publiées lors d’un colloque intitulé « L’Accord de partenariat volontaire sur l’application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (APV-FLEGT) : opportunités et défis pour les exportateurs de bois du Vietnam ». Cet événement a été organisé par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural en collaboration avec le journal Nong thon ngay nay (Ruralité d'aujourd'hui).

L’APV-FLEGT est un accord international bilatéral entre l’Union européenne et un pays exportateur de bois dont le but est d’améliorer la gouvernance forestière et de s’assurer que le bois importé dans l’Union européenne remplit toutes les exigences réglementaires.

Les pays producteurs de bois sont libres d’adhérer au processus FLEGT. L’accord, une fois conclu, engage légalement les deux parties à ne faire commerce que des bois et produits dérivés dont la légalité est vérifiée. Dans ce cadre, les pays exportateurs développent donc un dispositif de vérification de la légalité des activités de récolte et de transformation des bois. L’Union européenne appuie la mise en place ou le renforcement de ce dispositif.

Après plus de six ans de négociations, le Vietnam et l'Union européenne ont officiellement signé le 19 octobre 2018 un APV-FLEGT.

Cet accord permettra au Vietnam d'élargir ses marchés d'exportation, d'améliorer la gouvernance forestière, de renforcer la lutte contre l'exploitation et le commerce illégaux de bois, contribuant au développement durable de l'industrie de transformation du bois au Vietnam.

Cet accord aidera également à rehausser le prestige et l’image du secteur de transformation et d’exportation de bois du Vietnam, contribuant ainsi à la réalisation de son objectif de 12 à 13 milliards de dollars d’exportation d’ici 2020.

Selon les statistiques du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, lors de ces dix derniers mois, les exportations de produits sylvicoles ont atteint 7,6 milliards de dollars, en hausse de plus de 16%. -VNA