Le Norvégien Kjartan Sekkingstad à l'aéroport de Jolo aux Philippines, le 18 septembre. Photo: AFP
Manille (VNA) – Le Norvégien Kjartan Sekkingstad et trois matelots indonésiens ont été libérés samedi le 17 septembre par le groupe armé islamiste Abu Sayyaf aux Philippines, selon la police philippine.

Ils ont été remis à Jesus Dureza, un émissaire du gouvernement philippin, à Indanan, localité de l’île de Jolo, l’une des places fortes d’Abou Sayyaf dans le sud de l’archipel, a rapporté un correspondant de l’AFP.

Kjartan Sekkingstad avait été enlevé en septembre 2015 dans la luxueuse marina dont il était le gérant, en compagnie de trois autres otages, dont deux Canadiens.

Les Indonésiens avaient été enlevés en juillet dans les eaux frontalières alors qu’ils se trouvaient à bord d’un bateau de pêche.

Abu Sayyaf est une ramification extrémiste de l'insurrection séparatiste musulmane accusée d'être impliquée dans divers enlèvements et attentats à la bombe aux Philippines depuis le début des années 1990. -VNA