Hanoï, 29 août (VNA) – L’explosion d’une bombe artisanale cachée sous une moto a tué mardi 28 août au moins une personne et blessé une trentaine d'autres lors d’une fête de rue locale dans le sud des Philippines.

Emplacement de l'explosion. Sorce: Rappler

L'explosion s'est produite devant un restaurant sur une autoroute à Isulan, dans la province du Sultan Kudarat.

Selon les premiers rapports, une personne a été tuée, une autre grièvement blessée et 34 autres blessées, a déclaré le chef de la police provinciale, Noel Kinazo. La station de radio DZRH a signalé plusieurs décès.

Une première enquête était en cours et il n'y avait pas de suspects ou de réclamations immédiates de responsabilité, a indiqué la police.

Cet attentat survient moins d'un mois après l'explosion d'une camionnette piégée à un poste de contrôle de l'armée sur l'île voisine de Basilan, laquelle avait fait 11 morts, dont 4 civils.

Le groupe État islamique (EI) a revendiqué la responsabilité de l’attentat, que l'armée conteste, soupçonnant qu'un groupe local était derrière, avec les civils ciblés dans une zone urbaine.

Le sud des Philippines, archipel en grande majorité catholique, est en proie depuis plusieurs décennies à une insurrection islamiste qui a fait plus de 100.000 morts, selon le gouvernement.

Le président Rodrigo Duterte a décrété la loi martiale dans le sud du pays jusqu'à la fin de l'année après la capture de la ville de Marawi par des militants pro-EI. -VNA