Parution de la première BD du jeune peintre Bach Maï en France

Intitulé "Passage intérieur - Voyage essentiel en Alaska", le premier livre sur la bande dessinée (BD) de Maxime de Lisle et Bach Maï a paru récemment à Paris.
Parution de la première BD du jeune peintre Bach Maï en France ảnh 1La couverture de la BD "Passage intérieur- Voyage essentiel en Alaska" du jeune peintre Bach Maï et du scénariste Maxime de Lisle. Photo : Thu Ha/VNA

Paris (VNA) - Intitulé "Passage intérieur - Voyage essentiel en Alaska", le premier livre sur la bande dessinée (BD) de Maxime de Lisle et Bach Maï a paru récemment à Paris. À cette occasion, 25 peintures originales sélectionnées dans ce livre ont été exposées jusqu'au 15 juin à la galerie "Achetez de l’Art", au 11e arrondissement de Paris.
"Passage intérieur - Voyage essentiel en Alaska" est le premier ouvrage de Bach Maï depuis qu'il est diplômé de l'Académie de BD Delcourt, très connue en France. C'est aussi la première fois qu'un livre sur la BD d'un jeune artiste vietnamien est publié en France, un des premiers pays producteurs et consommateurs au monde en BD.

Le livre de grand format avec près de 70 pages est l'histoire vraie vécue par l'auteur, Maxime de Lisle, d'une expédition au bout du monde, portée par les magnifiques pages en couleurs directes de Bach Maï. Il décrit le voyage passionnant de quatre jeunes français vers le Passage intérieur (en anglais Inside Passage), une voie maritime côtière de l'océan Pacifique, le long de l'Alaska du Sud-Est et de l'Ouest de la Colombie-Britannique.
Sous la plume de Bach Maï, des illustrations vives réalisées à l'aquarelle ont amené les lecteurs à se joindre à l'expédition en Alaska en kayak, à admirer les ours et les baleines, à explorer la nature sauvage qui n'est guère affectée par l'homme. À travers des dessins, les lecteurs peuvent souffrir les différentes émotions des personnages, de la surprise au ravissement, de la déception à la joie. " L'histoire est un témoignage émouvant, une réflexion sur ce qu'est être Humain au milieu d'une nature si puissante et sauvage. C'est aussi un guide pratique pour ceux qui souhaitent se lancer dans une telle aventure. Le récit d'un moment essentiel, la prise de conscience de l'extrême fragilité de notre planète bleue", a observé les Éditions Delcourt. 
Parution de la première BD du jeune peintre Bach Maï en France ảnh 2Exposition de 25 versions originales de peintures sélectionnées de la BD "Passage intérieur - Voyage essentiel en Alaska" à la galerie "Achetez de l'Art" au 11e arrondissement de Paris. Photo : Thu Ha/VNA

Partageant la raison de se lancer à ce livre BD, Mai Bach confie : "Quand j'ai lu le sommaire du livre de Maxime, j'ai aimé son exploration. L'histoire convenait à mes capacités, j'ai donc accepté d'aider Maxime à dessiner, car ce n'est pas toujours possible de trouver une histoire qui me convienne pour évoluer comme ça. Par ailleurs, ce travail m'a permis d'en savoir plus sur l'industrie de la BD en France".

Durant deux ans de mise en œuvre du livre, outre les avantages, Mai Bach a rencontré de nombreuses difficultés. Lui et Maxime, tous deux, étaient débutants : lui, un illustrateur fraîchement diplômé, et Maxime, un scénariste débutant. Ils avaient peine à assurer la progression des travaux et à se coordonner avec les partenaires tels que les éditeurs, producteurs ou distributeurs. De plus, il s'agit d'une histoire vraie, se déroulant dans un lieu réel, mais Bach Maï n'y était pas directement impliquée, donc tous les dessins sont basés sur les photos, vidéos et descriptions de Maxime, ce qui rend difficile pour l'artiste d'imaginer une histoire unifiée de visuels et intrigue. "Mais en revanche, Maxime m'a laissé décider complètement de la manière d'illustrer l'histoire selon ses suggestions et cela me fait apprécier notre coopération", a expliqué Bach Maï.

Le scénariste Maxime de Lisle a également reconnu qu'il aimait le style de peinture de son collaborateur vietnamien et c'est la raison pour laquelle ils ont bien travaillé ensemble pour créer l'œuvre pendant deux ans. "Bach Maï a un style de dessin qu’on aime parfaitement. C’est hyperréaliste, plein dynamisme, il a vraiment hyper bien à mettre en avant cette énergie d’Alaska", a confié Maxime de Lisle.

À l'occasion de la sortie de la BD "Passage intérieur - Voyage essentiel en Alaska", 25 peintures originales du livre ont été sélectionnées pour être exposées jusqu'au 15 juin à la galerie "Achetez de l'Art" au cœur de Paris. Monnier Ludovic, propriétaire de cette galerie, a déclaré qu'il voyait en ce jeune artiste vietnamien "un certain potentiel notamment en peinture". "Je ne fais pas de distinction entre l’art de la peinture ou l’art de la BD parce que quelqu’un comme Bach Maï, il en a tous. Il a cette sensibilité d’artiste, cette subsidiaire artistique que je cherche chez les artistes et j’ai envie de le mettre en valeur, j’ai envie d’exposer dans cette galerie ", a-t-il souligné.

Témoin de la réussite de son élève, M. Derian Eric, formateur de Bach Maï à l'Académie de BD Delcourt, ne pouvait cacher sa joie. "C’est une fierté personnelle de voir exposer les travaux de Bach Maï dans une galerie en plein cœur de Paris. Son travail est une grande valeur qui mérite largement", a-t-il partagé.
Parution de la première BD du jeune peintre Bach Maï en France ảnh 3

Le jeune peintre Bach Maï signe le livre "Passage intérieur - Voyage essentiel en Alaska" pour les lecteurs. Photo : Thu Ha/VNA


La BD, une passion des Français

La BD franco-belge fait partie des trois premières écoles de BD dans le monde, avec le manga japonais et les comics américains. Alors que l'industrie de la production culturelle est influencée par le développement d'Internet et des technologies de l'information, la BD occupe toujours une bonne place dans les goûts des lecteurs. Bien que les BD aient désormais des versions numériques qui peuvent être enregistrées et téléchargées en ligne, la plupart des lecteurs préfèrent toujours acheter, collectionner et posséder des livres sur la BD.

La France est considérée comme l'un des pays leaders en termes d'édition et de consommation de BD. Selon les statistiques de l'édition française, chaque année, plus de 5.000 nouveaux titres de BD sortent sur les marchés français et belge avec des personnages classiques tels que Tintin, les Schtroumpfs, Astérix, Lucky Luke... qui sont toujours appréciés par des lecteurs de 7 à 77 ans. Environ 8 millions de lecteurs français achètent régulièrement 3 à 4 livre sur la BD chaque année.

En particulier, en 2021, malgré l'épidémie du Covid-19, plus de 21 millions de livre sur la BD de tous genres ont été vendues sur le marché, représentant un quart des livres publiés en France et faisant un taux de croissance de vente annuel à deux chiffres, jamais vu auparavant. - VNA
source

Voir plus