Ouverture d'une bibliotheque vietnamienne a l'Institut de recherche russe hinh anh 1Lors de la célébration inaugurale d'une bibliothèque vietnamienne à l'Institut de recherche russe. Photo : VNA
Moscou (VNA) – L’Institut d'études sur la Chine et l'Asie contemporaine à Moscou, a inauguré  le 22 février une  bibliothèque sur le Vietnam dans cet institut dépendant de l'Académie des sciences de Russie (RAN).

S'exprimant lors de la cérémonie d’inauguration, le directeur de l'Institut d'études sur la Chine et l'Asie contemporaine, Kirill Babaev, a souligné qu'il s'agissait d'un événement spécial dans les relations entre le Vietnam et la Russie. Selon ce chercheur, la création d’une salle de bibliothèque du Vietnam dans son Institut vise à promouvoir les études sur la culture ainsi qu'une compréhension plus profonde du Vietnam à travers de nombreux documents de qualité. En plus, cet institut rassemble les plus grands experts sur le Vietnam en Russie. Il a espéré que cette salle de bibliothèque du Vietnam deviendrait un point de départ pour de nombreux articles scientifiques de qualité, de nouveaux livres, des projets de recherche.

A cette occasion, l'ambassadeur du Vietnam en Russie, Dang Minh Khoi, a dit que la bibliothèque  faciliterait l'accès aux connaissances scientifiques modernes sur le Vietnam et constituerait un lieu d'informations de qualité pour les lecteurs et les chercheurs intéressés par le pays et le peuple vietnamien. Ce sera également un lieu d'organisation d'événements culturels et d'échange d'idées, contribuant ainsi au développement et au renforcement des relations Vietnam-Russie.

Lors de la cérémonie, l'ambassadeur vietnamien a remis à l'institut le livre "Construire et développer la diplomatie vietnamienne globale, moderne, imprégnée de l’identité du bambou vietnamien", du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong.

La salle de bibliothèque sur le Vietnam est fondée selon l'initiative du docteur en histoire, chercheur et scientifique russe sur le Vietnam, Evgeny Kobelev. Grâce aux efforts de l'Institut d'études sur la Chine et l'Asie contemporaine, de l'ambassade du Vietnam en Russie ainsi que le Fonds "Tradition et Amitié", cette initiative est devenue une réalité. – VNA