Ordre de l'Indépendance au service de la démographie

Le président du Vietnam, Truong Tan Sang, a remis l'Ordre de l'Indépendance de première classe au service de la démographie et du planning familial à l'occasion de son 50e anniversaire (26 décembre 1961).

Le président du Vietnam, Truong Tan Sang, a remis l'Ordre de l'Indépendance de première classe au service de la démographie et du planning familial à l'occasion de son 50e anniversaire (26 décembre 1961).

Le cinquantenaire a été célébré mardi à Hanoi par le ministère de la Santé, honoré par la présence de dirigeants du Parti et de l'Etat.

L'Ordre de l'Indépendance de première classe, haute distinction du Parti et de l'Etat, a été décerné aux dirigeants du Service de la démographie en reconnaissance de leurs efforts.

"Ce travail a contribué pour une grande part au développement socioéconomique, à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), à l'amélioration des conditions de vie du peuple, à l'augmentation du revenu per capita, à la réduction de la pauvreté, au développement durable du pays", a constaté le chef d'Etat.

Il y a un demi-siècle, le 26 décembre 1961 plus précisément, le Premier ministre d'alors, Pham Van Dong, avait signé une décision sur l'orthogénie, posant un important jalon historique du travail de démographie et de planning familial. Le Vietnam était alors l'un des premiers pays d'Asie à mettre en oeuvre un programme de contrôle des naissances, qui a obtenu des résultats encourageants. Le taux de croissance démographique a été ramené de 3,8% en 1961 à 2,5% en 1975.

Après la réunification du pays, pour la première fois, l'indice démographique a été introduit dans la Résolution du Congrès national du Parti. Le 4e Plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) a promulgué une Résolution thématique sur "La politique de démographie et de planning familial", ouvrant une nouvelle phase de développement de ce travail.

Ces 50 dernières années, le Service de la Démographie et du Planning familial a obtenu des résultats importants. Le nombre moyen d'enfants par femme en âge de procréer a été réduit de 6,3 en 1960 à 2 en 2010. La longévité moyenne des Vietnamiens a augmenté de 33 ans, passant de 40 ans en 1960 à 73 ans en 2010.

L'an dernier, le pays comptait 87 millions d'habitants, un nombre bien inférieur aux prévisions. La politique démographique ne cesse de se perfectionner et de s'affiner. -AVI

Voir plus