L’Assemblée générale de l’ONU a élu jeudi l’Angola, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, le Venezuela et l’Espagne en tant que nouveaux membres non permanents du Conseil de sécurité.

L’Angola a obtenu 190 voix sur les 193 pays membres, la Malaisie 187, le Venezuela 181, la Nouvelle-Zélande 145, alors que le minimum requis était les
deux tiers des votants, soit 129.

L’Espagne a obtenu 121 voix et la Turquie un score de 109 voix, à l’issue de ce vote à bulletins secrets.

L’Angola, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande et le Venezuela ont été donc élu dès le premier tour, tandis que l’Espagne a été élue après un troisième tour de scrutin pour la départager de la Turquie.

Les cinq sièges disponibles pour cette élection étaient répartis entre les groupes régionaux, dont trois sièges pour les groupes de l’Afrique, de l’Asie-Pacifique et des États d’Amérique latine et des Caraïbes, les deux sièges restants pour le groupe de l’Europe occidentale et autres États.

Le Conseil de sécurité, qui compte 15 membres dont cinq permanents, renouvelle chaque année la moitié de ses dix sièges non permanents, sur une base régionale.

Les cinq membres permanents du Conseil, qui exercent chacun un droit de veto, sont la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis. La Lituanie, le Tchad, le Chili, la Jordanie et le Nigeria maintiendront leurs sièges non permanents au Conseil de sécurité jusqu’à la fin de 2015.

Les nouveaux membres entameront en janvier 2015 un mandat de deux ans et remplaceront l’Argentine, l’Australie, la République de Corée, le Luxembourg et le Rwanda. – VNA