Hanoi (VNA) - L’indice des prix à la consommation (IPC) n'a progressé que de 0,1% par rapport au mois précédent et de 2,56% sur un an, en raison de l'offre abondante de biens pour le Tet traditionnel.

Photo d'illustration (Source: VietnamPlus)

Le rapport sur la situation socio-économique en janvier du département général des statistiques indiquait que l'IPC du pays avait connu en janvier une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent et de 2,56% en glissement annuel.

Selon Mme Do Thi Ngoc, directrice adjointe du département des statistiques du département général des statistiques, janvier était le mois adjacent au Nouvel An lunaire du Cochon, la demande des consommateurs a donc augmenté plus que les mois précédents, mais l'IPC a connu une hausse légère, c’est grâce à l'offre abondante de produits préparés pour le Tet.

Par rapport à décembre 2018, le rapport du département général des statistiques soulignait que, parmi les 11 principaux groupes de produits et services, il existait 9 groupes de produits ayant une hausse de prix. Le groupe des boissons et cigarettes a connu la plus haute augmentation (0,69%), et celui des médicaments et services relatifs à la santé, la plus faible augmentation (0,01%) ; deux groupes ont vu leurs prix réduire, ce sont  transports (3,04%)  et télécommunications (0,09%).

Les groupes « Vivres » et "Restauration et services liés à l’alimentation" ont affiché la plus forte hausse

Ce mois-ci, les prix des vivres, des denrées alimentaires, des boissons et des vêtements ont augmenté en raison de la nécessité de se préparer au Nouvel An lunaire.

Plus précisément, le groupe de la "Restauration et services liés à l'alimentation" a augmenté de 0,66%. En particulier, parmi le groupe des aliments, le prix du porc a augmenté de 0,42%. Et le prix de la viande de volaille a augmenté de 1,01%, en particulier de 5 000 à 10 000 dongs/kg pour la viande de poulet.

En outre, le prix des produits de la mer frais a également connu une forte hausse de 1,1%, dont le poisson frais de 0,91%, la crevette fraîche de 1,67% et les fruits de mer transformés de 1,06%. Le climat de fin d'année dans les provinces du nord, qui a connu des journées froides fortes et prolongées, a entraîné une diminution de l'offre de légumes verts, entraînant une augmentation du prix de 2,51%.

Pour le groupe des vivres, l’indice des prix a également augmenté de 0,52%. Mme Ngoc a souligné que: "Les entreprises du delta du Mékong se concentrent sur l’achat de produits de riz de haute qualité, par l’augmentation de la demande d'importations de riz au premier trimestre de 2019 aux Philippines et en Indonésie, ainsi qu'une demande intérieure croissante pour le riz gluant et le riz délicieux au Têt ”.

Photo d'illustration (Source: VietnamPlus)

La stabilisation du prix de l’essence aide celui du groupe « Transport » à baisser fortement

En janvier, le prix du groupe du transport avait fortement reculé de 3,04% en raison de la baisse du prix de l’essence consécutive, ce grâce à la tendance du marché mondial et à l’utilisation du Fonds national de stabilisation du pétrole. Le prix de l’essence A95 a chuté de 540 dongs/litre, celui de l’essence E5 de 510 dongs/litre, le prix du carburant diesel de 1 100 dongs/litre (16 janvier). En conséquence, le prix moyen de l’essence et du pétrole a diminué de 6,98% et contribué à la baisse de l’IPC d’environ 0,29%.

En ce qui concerne le taux de change, la fermeture du gouvernement américain parce que le Congrès américain n’a pas accepté de dépenser 5,7 milliards d’USD pour la construction d’un mur frontalier destiné à empêcher l’immigration clandestine a entraîné une chute de l’indice d’USD de 96,64 (décembre 2018) à 95,64 (en moyenne jusqu'au 24 janvier). Dans le pays, la politique de gestion du taux de change selon le mécanisme de change central de la Banque d'État du Vietnam avec 8 monnaies clés a aidé le dong vietnamien à maintenir le taux de change contre l'USD, le prix moyen sur le marché libre étant autour de 23 229 VND/USD.

En revanche, le prix mondial de l'or s'est négocié autour de 1 286,78 USD/once, en hausse de 2,32% par rapport au mois précédent (25 janvier), entraînant une hausse de 2,25% du prix intérieur de l'or et une fluctuation d'environ 3, 641 millions de dongs le taël SJC.

Selon le rapport, l'inflation de base (l'IPC après avoir exclu les vivres, les aliments frais, les énergies et les biens gérés par l'État, y compris les services de santé et les services éducatifs) n'a augmenté que de 0, 3% sur un mois, et de 1,83% sur un an. -VNA