Nombreuses opportunités pour renforcer les relations Roumanie-Vietnam, selon l'ambassadrice de Roumanie

La visite officielle du Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh en Roumanie devrait ouvrir un nouveau chapitre plus substantiel et plus profond dans les relations diplomatiques de longue date entre le Vietnam et la Roumanie.
Nombreuses opportunités pour renforcer les relations Roumanie-Vietnam, selon l'ambassadrice de Roumanie ảnh 1

Le Premier ministre Pham Minh Chinh rencontre le président roumain Klaus Iohannis au siège des Nations unies à New York (États-Unis). Photo : VNA

La visite officielle du Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh en Roumanie devrait ouvrir un nouveau chapitre plus substantiel et plus profond dans les relations diplomatiques de longue date entre le Vietnam et la Roumanie.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh et son épouse et une délégation vietnamienne de haut niveau ont assisté à la 54e réunion annuelle du Forum économique mondial (World Economic Forum-WEF) à Davos, en Suisse avant d’effectuer une visite officielle en Hongrie et en Roumanie du 16 au 23 janvier.

Au seuil de cette visite, l'ambassadrice de Roumanie au Vietnam, Cristina Romila, a partagé avec le journal en ligne VietnamPlus, rattaché à l’Agence vietnamienne d’Information (VNA) ses attentes quant au bon développement des relations entre les deux pays.

Nouveau jalon dans les relations Vietnam-Roumanie

- A l'invitation du Premier ministre roumain Ion-Marcel Ciolacu, le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh effectuera une visite officielle en Roumanie. Comment évaluez-vous l’importance de cette visite ?

Ambassadrice Cristina Romila : La visite aura lieu à l'occasion de la participation du Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh à la 54e réunion annuelle de WEF à Davos. C'est certainement l'occasion de promouvoir le dialogue au niveau du Premier ministre entre la Roumanie et le Vietnam.

Les récentes visites du niveau de Premier ministre ont eu lieu en 2016 (visite officielle au Vietnam du Premier ministre roumain Dacian Ciolos) et en 2019 (visite officielle en Roumanie du Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc), ce qui signifie que ce fait 5 ans que nous sommes témoins d'un événement diplomatique au niveau du Premier ministre.

Nombreuses opportunités pour renforcer les relations Roumanie-Vietnam, selon l'ambassadrice de Roumanie ảnh 2L'ambassadrice de Roumanie au Vietnam Cristina Romila lors de l’interview. Photo : Minh Thu/Vietnam+

La visite symbolique mettra en lumière les échanges étroits entre les peuples, qui constituent le fondement des relations bilatérales au cours des 74 dernières années, depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays le 3 février 1950.

Je pense que la visite du dirigeant vietnamien peut apporter une valeur ajoutée aux développements positifs enregistrés ces dernières années à travers les dialogues bilatéraux, les accords de coopération ainsi que la coopération dans le domaine économique.

Cette visite deviendra un point de repère important dans les relations diplomatiques entre le Vietnam et la Roumanie rendant la coopération entre les deux parties plus substantielle et plus approfondie, contribuant ainsi à accroître la compréhension des priorités et des intérêts de chacun.

Cette visite revêt également une signification particulière car le Premier ministre Pham Minh Chinh est diplômé de l'Université de génie civil de Bucarest en Roumanie et a également travaillé à l'ambassade du Vietnam en Roumanie entre 1991 et 1994. C’est pourquoi nous apprécions l’efficacité de cette visite.

Nombreuses opportunités pour renforcer les relations Roumanie-Vietnam, selon l'ambassadrice de Roumanie ảnh 3Le Premier ministre Pham Minh Chinh et son épouse. Photo : Duong Giang/VNA

- Pourriez-vous faire le point des acquis marquants dans les relations Vietnam-Roumanie ces derniers temps ?

Ambassadrice Cristina Romila : Comme je l'ai dit, le Vietnam et la Roumanie entretiennent des relations diplomatiques basées sur une amitié de longue date. La Roumanie est l'un des premiers pays ayant établi des relations avec le Vietnam.

Depuis la visite du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, je pense que les cinq dernières années ont réaffirmé l'amitié traditionnelle entre les deux pays en promouvant un dialogue et une coopération de haut niveau pour résoudre des défis majeurs, comme la pandémie de COVID-19, ou l'effort d'évacuation de plus de 1 000 citoyens vietnamiens du conflit en Ukraine.

Il faut citer la récente rencontre entre le président roumain Klaus Werner Iohannis et le Premier ministre Pham Minh Chinh, tenue en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies (en septembre 2023) et du Sommet commémoratif ASEAN- Union européenne (UE) pour fêter le 45e anniversaire de l'établissement des relations de dialogue ASEAN-UE à Bruxelles, Belgique (décembre 2022), la conversation téléphonique entre le président vietnamien et le président roumain (juillet 2021).

Les échanges entre les peuples ont également connu des développements positifs, contribuant à promouvoir les échanges culturel, éducatif et commercial. Des représentants de plus de 30 universités roumaines sont arrivés au Vietnam au cours des deux dernières années. En outre, le célèbre Orchestre symphonique de Bucarest s’est produit au Vietnam en 2022 et 2023 aux Opéras de Hanoï et de Da Lat.

Certaines délégations économiques se sont rendues au Vietnam l'année dernière pour chercher de nouvelles opportunités pour approfondir et diversifier la coopération économique bilatérale.

Mise en œuvre de la coopération dans de nouveaux domaines

- Avec les bons résultats obtenus, quelles sont vos attentes pour la coopération au développement entre les deux pays à l'avenir ?

Ambassadrice Cristina Romila : La 17e réunion du Comité mixte Vietnam-Roumanie de coopération économique qui a eu lieu en novembre 2023 à Hanoï a enregistré des résultats marquants. Les deux parties ont convenu de mécanismes de coopération importants dans des domaines d'intérêt commun tels que le commerce, l'agriculture, l'assainissement, l'énergie, le travail, les sciences, les technologies et la culture.

Sur le plan économique, la Roumanie peut devenir une porte d'entrée pour les produits vietnamiens en Europe et le Vietnam crée aussi les conditions permettant à la Roumanie d'accéder au marché de l'ASEAN. Nous devons tirer efficacement parti de l'Accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA) pour ouvrir nos marchés respectifs et attirer les investissements dans des domaines d'intérêt mutuel.

Les relations traditionnelles, l’amitié étroite entre les deux pays et le potentiel de l'agenda bilatéral contribuent à créer des conditions favorables pour que les deux pays s'orientent vers un avenir prometteur. 

-Quelles sont vos priorités durant votre mandat pour promouvoir la coopération entre les deux pays ?

Ambassadrice Cristina Romila : Depuis le début de mon mandat au Vietnam en avril 2021, j’ai l’occasion d’explorer une architecture riche, une cuisine unique, une société civilisée et des gens qui travaillent dur et sont toujours fiers de leur pays.

Les deux peuples du Vietnam et de Roumanie se sont soutenus pour surmonter les difficultés du 20ème siècle et ont créé d’importantes opportunités de coopération au 21ème siècle. C'est pourquoi nous devons redoubler d'efforts pour promouvoir notre amitié sur la base de bons fondements bâtis dans le passé.

Durant mon mandat, nous avons des priorités importantes, notamment le renforcement des contacts politico-diplomatiques de haut niveau, la diversification des échanges économiques, le renforcement des contacts entre les peuples et la construction de nouveaux ponts à travers la coopération culturelle et l'amélioration des échanges universitaires. Nous souhaitons développer de nouveaux domaines de coopération tels que la pharmacie et les technologies de l'information. -VietnamPlus

Voir plus